Magazine Cinéma

The Deep Blue Sea

Publié le 29 octobre 2012 par Tempscritiques @tournezcoupez

The Deep Blue Sea

Adapter du théâtre au cinéma n’est pas chose aisée. Terence Davies s’y est essayé. La mise en scène est belle, mais il y a ce « mais ». Explications brèves.

Rachel Weisz et Tom Hiddleston formaient pourtant un beau couple. Hélas, Rachel a besoin qu’on lui dise « je t’aime », et ce n’est pas Tom qui va lui susurrer à l’oreille toutes les deux minutes. Alors Rachel s’interroge. Pourquoi s’est-elle séparée de son doux mari fortuné ? Elle le sait très bien. Tout ça, c’était pour le sexe, pour la passion. Mais elle n’avait pas besoin que de cela : il lui fallait aussi un peu d’affection.

On reste hélas distant des personnages

Terence Davies aime peindre des portraits de femmes. Il adapte donc la pièce de théâtre de Terence Rattigan, The Deep Blue Sea. L’intrigue et la réflexion sont intéressantes. Rachel Weisz est ravissante. Tom Hiddleston très bon dans son rôle. Mais, il y a un « mais ». Un « mais » qui n’accroche pas le coeur. Un « mais » qui ne vous enivre pas sous les effluves de la passion. Un « mais » qui vous tient distant des personnages. C’est le ventre mou du scénario, qui pourtant aurait pu être formidable, mais qui se contente de raconter banalement une histoire sans relief. Alors oui, le jeu des acteurs est bon, la photographie est belle, certaines scènes sont magnifiquement mises en scènes, la musique vous donne le tournis. Mais il n’y a pas de point d’attache pour le spectateur, qui finalement est un peu exclu et mis à l’écart, et ne comprends pas vraiment ce qui arrive à ces pauvres gens. Le rendu est donc finalement assez froid. Dommage.

The Deep Blue Sea ★★☆☆☆réalisé par Terence Davies - Avec : Rachel Weisz, Tom Hiddleston


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tempscritiques 932 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines