Magazine Basketball

Les ailiers-forts encore sans contrat

Publié le 05 novembre 2012 par Insidebasket @insidebasket
A l'heure actuelle certains joueurs sont comme Kenyon Martin sans contrat et sans club, et on comprend pourquoi Kenyon Martin pleure de ne pas être engagé étant donné que la Free Agency ne compte pas de grands ténors à ce poste.
Kenyon Martin a gagné au cours de sa carrière pas moins de 110 millions de dollars en 12 ans de carrières NBA. Mais l'ancien Net ne se rend pas compte qu'il a plus 20 ans, il en a bientôt 35. Trop gorumand en terme de salarie, les Nets, les Lakers ou encore les Celtics n'ont ps réussi à convaincre K-Mart. Peut-être que comme Latrell Sprewell il a des enfants à nourrir ? En tout cas son cas est assez triste puisqu'il a rendu de bon service aux Clippers la saison dernière notamment en défense.
Juwan Howard n'a toujours pas de contrat. L'ancien membre du Fab Five de l'université du Michigan, a enfin obtenu sa bague de champion NBA après 18 ans passé à courir les parquets NBA. A bientôt 40 ans, Howard croit toujours être en mesure de jouer les gros bras, mais il est loin le temps des Bullets/Wizards. Depuis plus de 6 ans, Howard ramasse les miettes des titulaires pour un très maigre rendement. Mais l'ailier-fort espère toujours jouer une saison supplémentaire.
Sean Williams n'arrive pas à convaincre. En trois saisons chez les Nets Williams retournera fréquemment en D-League. Dallas en fera de même avant de le couper et Boston le rappellera avant les playoffs pour quelques bribes de match. Williams n'a pas le CV de l'intérieur de choix et ses dernières prestations dignes de ce nom remonte à 5 ans. En somme rien qui permettre à Sean Williams de trouver une équipe susceptible d'être intéressé pourtant pour le maigre temps de jeu qu'il possède, son rendement est plutôt satisfaisant.
Nous pouvons également citer Brian Cook fraîchement coupé par les Wizards fin octobre, le vieux Mikki Moore, et le jeune Chris Wright qui n'a pas été conservé chez les Warriors (ni par les Raptors par la suite) après une bien décevante saison rookie. Bref y en a pour tout le monde, mais Kenyon Martin fait figure de favori pour sortir de cette free-agency aux allures de fin de carrière NBA.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Kilian Martin : Blank Canvas !

    Kilian Martin, le gros phénomène skate : sosie de Rodney Mullen dans son style bien à lui combinant danse et freestyle revient avec Blank Canvas son dernier edi... Lire la suite

    Par  Mya.tv
    SPORT, SPORTS DE GLISSE, SPORTS NAUTIQUES
  • Aston Martin DBS Ultimate

    Aston Martin Ultimate

    Aston Martin n’a encore pas officiellement communiqué sur son nouveau modèle, néanmoins, cette ultime édition de la DBS est bel et bien là. Lire la suite

    Par  Joffrey
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH
  • Le Mal Barré - Canal Saint Martin

    Barré Canal Saint Martin

    Un petite ballade au bord du canal saint-Martin par ce beau temps de printemps et voici que je me retrouve devant ce restaurant, le mal barré, voyons s'il ne... Lire la suite

    Par  Rnobx
    CUISINE, RESTOS & BARS
  • Tokyo Martin

    Tokyo Martin

    Genre:escapade en voitures.Durée:6min35.Année:2009.La critique de BoratPour la sortie du DVD de Cars, on avait déjà eu droit au fort sympathique Martin et la... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Lionel-Édouard Martin, Anaïs ou les Gravières

    Lionel-Édouard Martin, Anaïs Gravières

    Les morts minusculesÉric BonnargentAlec Soth, The Last Days of WPoète, Lionel-Édouard Martin l’est dans l’âme : ses phrases sont ciselées avec tant de... Lire la suite

    Par  Eric Bonnargent
    CULTURE, LIVRES
  • Le Mystérieux Regard Saint Martin

    Mystérieux Regard Saint Martin

    A l’angle de la rue de Savies et de la rue des Cascades, se dresse le Regard Saint Martin. Un « regard » est une ouverture construite pour faciliter la visite e... Lire la suite

    Par  Sheily
    BONS PLANS, DESIGN ET ARCHITECTURE, VOYAGES
  • Le prix du scandale de Kat Martin

    prix scandale Martin

    Résumé de l'éditeur : chez Harlequin, collection HistoriqueAngleterre, 1855. Depuis la disparition de son richissime époux, Elizabeth Holloway n’a qu’une... Lire la suite

    Par  Evenusia
    CINÉMA, PEOPLE

A propos de l’auteur


Insidebasket 67488 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines