Magazine Culture

L’iPad mini

Publié le 29 octobre 2012 par Jprlauzier

L’iPad miniPari risqué pour Apple, le leadeur mondial de tablettes mobiles ? Lorsque Steve Jobs dirigeait l’entreprise, il avait affirmé qu’il n’y avait pas de marché pour une tablette de sept – huit pouces. Trop grand pour concurrencer les téléphones intelligents, trop petite pour concurrencer les tablettes comme l’iPad, ce marché n’a jamais été abordé par le géant de la pomme, jusqu’à maintenant. Car Apple vient de dévoiler sa tablette « mini » : un iPad de huit pouces qui cherche à concurrencer les tablettes Android et Kindle Fire HD.

Les responsables chez Apple sont très fiers de leur nouvelle mini tablette ; ils estiment qu’ils pourront vendre entre cinq et dix millions d’appareils d’ici à la fin de l’année. C’est une affirmation téméraire, vu le prix de l’iPad mini : il coûte 329 $ américains pour la version de 16 Gb de mémoire et connectivité en Wifi. Ses concurrents directs, la Nexus 7 de Google et la Kindle Fire HD d’Amazon, coûtent 200 $ américains, c’est-à-dire, elles sont 130 $ moins chères.

Cependant, le chargé de ventes d’Apple se défend faisant appel à la notoriété de la marque et à son statut de premier sur le marché des tablettes mobiles. « L’iPad est la tablette la plus populaire au monde. Nous avons essayé de baisser les prix et le plus bas que nous avons atteint, était 399 $ américains pour l’iPad classique. Mais même à ce prix-là les gens préféraient notre tablette que celle de la concurrence », a-t-il déclaré.

C’est pourquoi nous avons étudié la nouvelle tablette, pour voir si elle vaut le coup.

La première approche est très bonne : Apple continue à produire des produits esthétiquement très beaux. Elle est petite (7,9 pouces) et très fine (7,2 millimètres). Sa qualité d’image est assez correcte, avec un affichage de 1024 x 768 pixels. Malheureusement, elle ne présente pas d’écran retina, donc si vous êtes habitué à l’iPad ou au Mac Book avec écran retina, vous allez être un peu déçu.

En revanche, l’iPad Mini présent aussi certains points négatifs. Le plus décevant est le processeur interne, qui n’est pas très efficace. Il marche très bien pour les petites tâches, comme aller sur internet ou regarder des vidéos, mais le système iOS6 a du mal à gérer certaines choses, comme les fonctions d’agrandissement de l’image avec les doigts. Lorsque nous essayons de naviguer une image en 3D, comme les images de plans de Google, l’iPad Mini exige plus de temps que l’iPad conventionnel.

Il en est de même pour la caméra, de médiocre qualité. L’iPhone5 la dépasse largement ; néanmoins, nous avons toujours dit que si vous voulez des photos de très bonne qualité, il vaut mieux acheter une caméra. Cette tablette vous permet de prendre des petits clichés, mais pour les amateurs de l’image, elle est très limitée.

Toute chose prise en compte, l’iPad Mini semble être une bonne adition à la famille Apple. Elle trouvera son marché parmi ceux qui trouvent l’iPad de 9,7 pouces trop grande. Elle réussit très bien les tâches de base et est confortable à transporter. Le seul bémol est son prix : 130 $ plus chère que les tablettes de la concurrence qui font exactement la même chose. Peu importe : le public adorateur de produits Apple a déjà épuisé les commandes dans plusieurs pays.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jprlauzier 252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine