Magazine Concerts & Festivals

Vinum Sabbatum, Bachanale Premiere (Eyes Like Snow Recordings)

Publié le 07 novembre 2012 par Laurent Gilot @metalincmag
Vinum Sabbatum, Bachanale Premiere (Eyes Like Snow Recordings) Alors que l'on rend hommage à Deep Purple (l'album de reprises "Machine Head Revisited") et Jon Lord (son claviériste légendaire décédé), ou que l'on n'en finit pas de vénérer l'œuvre de Black Sabbath, les finlandais de Vinum Sabbatum, formé en 2009, ont décidé se situer pile à la croisée entre le "pourpre" et le "noir". C'est du heavy blues très 70's qui est au programme de ce second cru  magnétique, plus stoner-rock, moins doom que le très bon "Songs From The Convent" (2010). Le label Eyes Like Snow Recordings nous a, plus ou moins, habitué à de telles productions. Sur le sept pièces présentées, le chant de Janne Salo résonne, à nouveau, comme une incantation. On a l'impression que le studio où sa voix a été enregistrée baigne dans une lumière surnaturelle provoquée par une multitudes de bougies. L'orgue Hammond de Tomi Korpela est très présent reléguant fréquemment au second plan le guitariste Juha "K.K." Köykkä. C'est d'ailleurs encore plus flagrant sur les moments où ce dernier se lance dans des solos humbles, presque timides, pas vraiment en mode Blackmore. Eh puis, il y a ces ambiances d'un autre siècle comme cette intro de "The Devil's Cradle" qui évoque le "Black Night" de Deep Purple. Autres bons moments, "Gospel Of Mary" ou "Tombstone Rider" qui distillent leurs parfums d'autrefois tout en restant ancrés dans notre époque. Vinum Sbbatum n'a pas produit l'album de l'année mais une carte postale plaisante, aux couleurs pas encore totalement délavées. 
Markus Schenker
Vinum Sabbatum, Bachanale Premiere (Eyes Like Snow Recordings)
Sortie le 28 août 2012
myspace.com/vinumsabbatum
Vinum Sabbatum, Tombstone Rider, video audio Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur Facebook

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurent Gilot 608 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte