Magazine

Les créateurs et autres artistes du Fashion Minga Show

Publié le 23 octobre 2012 par Louisactr @louisaCtr

Comme vous le savez déjà, jeudi dernier Fashion Minga m’en a mis plein la vue. Les créateurs étaient talentueux et les danseurs, chanteurs, et acrobates incroyablement forts. Chose promise, chose dues, voici un petit tour des présents ce soir-là.

Le premier designer à faire son entrée est BRDLY Apparel. La collection a été dessinée par Sabrina Simone. Pour vous en dire plus sur la marque, BRDLY Apparel a été fondée en 2012. Ils se qualifient eux-même de marque pour les working girls. Je ne suis pas totalement d’accord avec cela. En tout cas, je ne trouve pas que cela corresponde aux standards français de la Working Girl sexy et épanouie. Toujours est-il que la maque se veut chic et sur ce point, je suis assez d’accord. Je vous laisse découvrir la ligne en cliquant ici.

Buddhaful est le deuxième créateur à défiler sur les planches de l’Exchange. Je suis tout de suite moins conquise par le style très tribu de cette marque. Buddhaful est plus un état d’esprit finalement qu’une ligne de vêtements.

Katriel Designs est la troisième marque à nous montrer sa collection printemps/été 2013. Je ne suis pas fan de tous leurs looks, mais je dois dire que certains sont à tomber par terre. Elégantes et modernes, certaines de leurs pièces peuvent facilement vous faire briller lors d’une soirée mondaine… ou pas. A vous de voir.

Préparez-vous pour Miss Jumpin. J’ai trouvé la collection colorée et pleine de joie.  Certains looks sont au top, surtout pour se pavaner à la plage, d’autres sont trop L.A. pour moi. Vous vous demandez sûrement ce que je qualifie de looks trop L.A. non ? Et bien, c’est une tenue typiquement californienne : trop courte et quelques fois à la limite du mauvais goût. Je ne généralise pas car certaines pièces sont des trésors. Je vous laisse cliquer et juger par vous-même.

Faisons place maintenant à Basically Me, mon chouchou de la soirée. Sonia Roldan en est la créatrice. Pantalons larges fluides avec imprimés léopard, cheetah, … chemisettes légères, couleurs joyeuses, rayures, … La collection est selon moi la mieux réussie de la soirée. C’est chic, c’est classe, c’est ce qu’on aime. Vous ne verrez pas grand chose sur leur site malheureusement, mais je vous invite à cliquer ici pour revoir la vidéo que je vous avais concocté à l’occasion du show.

Victors Promise est la 6e collection à fouler la scène. Je suis de suite moins sensible car c’est une marque de vêtements d’intérieur très / trop sportwear. Le point positif, c’est que j’ai vu de beaux garçons, bien musclés… Le point négatif, c’est que je ne suis pas conquise par la collection trop peu originale à mon goût.

Enfin Cielo Rosso, une marque de maillots, nous dévoile son travail. Les couleurs sont là mais les formes et la créativité manquent un peu. J’aime cependant assez l’idée des lacets en guise d’attache.

Malgré une démarche quelques fois un peu lourde, les mannequins qui défilaient, étaient très bien. J’aime les pumps, mais je trouve que parfois les escarpins font un meilleur allié sur les podiums. Autrement, je me suis régalée et ai vraiment apprécié le moment. Pas de secret, ma collection préférée fut celle de Basically Me. Place au spectacle maintenant et je peux vous dire qu’il était plus qu’à la hauteur.

La Lafia Crew et les Nami Dancers furent les premiers. Et quelle bonne surprise. Entre Beat Box et break dance, je ne savais plus où donner de la tête. J’ai même eu la chance d’avoir une spéciale performance rien que pour moi, rien que sur ma caméra. Je vous montre ça très vite. Promis.

Arthur Davis III m’a replongé dans mon adolescence lorsque la gym était mon unique passe-temps et qu’avoir la tête en bas et les pieds en l’air était selon moi le seul moyen de se déplacer. Ces acrobates sont uniques et je dois avouer qu’ils m’ont donné envie de reprendre les saltos et autres pirouettes.

Samantha Harisson et Arturo Ramirez nous ont fait un tango ultra sexy. Ils dansent comme jamais. Je peux vous dire que cela m’a donnée plein d’idées. Je n’avais jamais pensé à apprendre une danse de salon avant de les voir. Leur Tango était quelque peu acrobatique mais j’ai été séduite et charmée par tout leur talent.

Spankie Valentine est une chanteuse / danseuse / performeuse exceptionnelle. Je n’avais jamais entendu parler d’elle avant ce soir-là. Je vous invite à cliquer et à découvrir son univers. Je ne suis pas accro à sa musique mais cette nana, elle décoiffe et donne tout ce qu’elle a quand elle est sur scène. Rien que pour cela moi je dis BRAVO.

Les Saga Strings sont les suivantes. Ce groupe de 4 nanas est fantastique. Elles magnent le violon électrique comme jamais et se déchaînent sur des rythmes plus qu’entrainants. J’ai A-DO-Ré !

La prestation suivante met en scène Anita, une vocaliste au talent immense et Sara Silkin, une chorégraphe contemporaine. Je suis moins touchée par ce type de prestation que je trouve un peu moins originale que les autres. Une fois de plus, le talent est au rendez-vous et la magie opère.

Enfin MO’AT, un célèbre chorégraphe a su mettre le feu à la scène avec ces danseuses plus qu’excitées.

C’est sans grande surprise que je vous annonce que mes performances préférées furent le groupe de Beat Box, le couple qui dansait le Tango et les 4 nénettes violonistes.

Bonne journée.

Louisa


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Louisactr 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte