Magazine Côté Femmes

Vie éternelle et crème anti-cellulite : mode d’emploi

Par Tellou

perfect_slim

Aujourd’hui, c’est St Jean qui nous rapporte les propos de Jésus sur la manière d’obtenir la vie éternelle. Chez vous, dans le bouquin peut-être un peu poussiéreux qui s’appelle Bible, vous trouverez le texte complet chez St Jean, chapitre 3, versets 7 à 15.

            

Cher ami lecteur qui veut trouver ici la recette de la vie éternelle, la voici : il ne s’agit pas tant de faire, que d’être. Si tu penses qu’il faut « faire » des actions pour plaire à Dieu, gagner des points et monter l’échelle qui te mènera au Paradis, passe ton chemin ! Un peu à la manière des crèmes amincissantes anti-cellulite, le christianisme est la religion du non-effort (enfin presque…) pour un résultat garanti. Disons que l’on est très aidé.

Un des points les plus important est qu’il ne s’agit pas de « monter » et de peiner dans la côte. Dieu et la vie éternelle ce n’est pas la récompense ultime si on a été agréable aux yeux de Dieu sur terre. La vie éternelle c’est ici et maintenant. Il ne s’agit pas de « faire » en se disant « quand je serai mort, youpi, Dieu me prendra dans ses bras et me dira à quel point j’ai été un brave type sur terre ». Il s’agit plutôt d’ « être » parce que Dieu nous prend dans ses bras maintenant en nous disant déjà qu’on est quelqu’un de super. C’est pas facile tous les jours, mais ça Dieu le sait, puisqu’il l’a vécu. Si Jésus est venu sur terre c’est bien pour « tester » la condition humaine et nous dire qu’il ne faut pas attendre d’être au ciel pour réaliser le monde où une seule règle prévaut (l’amour). Si Jésus est « descendu » sur terre c’est bien pour nous montrer que ce n’est pas à nous de « monter », mais que Dieu est là, avec nous, sur le chemin.

Par contre, il fallait que Jésus meurt et ressuscite pour prouver aussi que de la même manière que Dieu a testé le fait d’être humain, aller au-delà de la mort nous montre que nous aussi, à notre mort, nous allons « tester » le fait d’être un chouïa divins. Si si !! C’est pas un super programme ça ?

            La seule chose que nous demande Dieu c’est de croire. Croire que toute notre vie, il est là à côté de nous. Croire que dans ce que je suis, dans ce que je vis, Il est là. Pas facile, surtout quand ça va pas. D’ailleurs généralement quand ça va bien, on ne se pose même pas la question de savoir si Dieu est là ou pas.

            Alors, pour nous faciliter la tâche de croire et d’être des gens bien ici et maintenant, Dieu nous a donné un super outil : l’Esprit Saint. Nous aurons l’occasion d’en reparler surtout en abordant Pentecôte. Mais déjà, Jésus nous donne un indice aujourd’hui : « Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu'il fait, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l'Esprit. »



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tellou 4355 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog