Magazine Culture

L’Interview-copine avec Jennifer Ayache (Superbus)

Publié le 01 avril 2008 par Laurent Ballestra
 Jennifer Ayache de Superbus Sous son style de pin-up se cache une rockeuse qui envoie ! Découvrez l’envers des paillettes et talons rouges de Jennifer Ayache, la pétillante chanteuse de Superbus...
Superbus, c’est LE phénomène rock français de ces dernières années. Après trois albums et de nombreux titres à succès (Butterfly), le groupe sort son premier DVD live. Dix morceaux en acoustique et un docu sur les coulisses accompagnent le concert enregistré à Paris. A cette occasion, nous avons voulu en savoir un peu plus sur la personnalité de l’emblématique et psychédélique chanteuse du groupe, Jennifer Ayache (fille de Chantal Lauby, ex-membre des Nuls). Suivez-nous, c’est par ici…

Diaporama 4 photos

 Jennifer Ayache de Superbus  Jennifer Ayache et Superbus  Jennifer Ayache de Superbus

Ton métier

J’ai toujours du mal à dire ce que je fais dans la vie. Le plus souvent je me définis comme un auteur, compositeur et interprète… dans Superbus !

Ton actualité

Nous venons de sortir un DVD live. La tournée s’est finie en décembre, on a préparé le DVD pendant 2-3 mois. Il représente bien la tournée, même si on a pris le concert de Paris. C’est surtout parce que c’est notre ville, et le Zénith, c’est mythique ! Et puis c’est un joli souvenir.

La notoriété

Je la vis très bien, simplement, car ça ne change pas ma vie. Les gens sont toujours super gentils, nous n’avons pas de problème de fans hystériques ! C’est très sain.

Ton physique

Ça dépend des jours… Des fois ça ne va pas du tout, je n’ai même pas envie de croiser un miroir. D’autres, bien maquillée et toute pomponnée, je trouve que ça va ! En fait, comme toutes les filles, j’ai beaucoup de complexes !

Un week-end impromptu

A Londres. Pour me balader, le shopping, les concerts… J’adore cette ville dont l’ambiance est proche de celle de Paris, mais ça ne l’est pas. C’est une ambiance que j’aime et qui me touche, je ne sais pas vraiment dire pourquoi.

Un week-end classique

Soit sortir avec mes copains, aller manger un morceau. Soit rester enfermée chez moi à faire de la musique, soit voir ma famille, soit rien faire du tout, mais ça, c’est rare ! Il faut que je m’active, je peux être casanière, mais je ne reste pas à rien faire.

Les grandes vacances

Je n’aime pas les grandes vacances, je ne suis pas « vacances » en fait. Pour moi, c’est maximum 10 jours, et quelque part où il fait beau. Je pars loin mais jamais longtemps. Je préfère plein de petits week-ends par ci par là. Les grandes vacances comme quand on était petit, ça m’angoisse !

Les trois films indispensables

Edward aux mains d’argent, parce que je suis fan de Tim Burton et qu’il faut bien en choisir un !
La cage aux folles, car ça me fait beaucoup rire !
American Beauty, pas forcément indispensable mais il m’a marqué.

Les trois disques indispensables

Nevermind de Nirvana
Little earthquakes de Tori Amos
Pinkerton de Weezer

Un héros

Je n’en ai pas. Mais il y a des gens que j’admire car ils ont fait des choses grandioses, musicales ou pas.

Les qualités chez un homme

L’humour ! Il faut que ce soit là absolument sinon c’est impossible ! La gentillesse et la patience, surtout avec moi !

Tes qualités

Je suis quelqu’un de gentil ! Et puis je sais écrire des chansons… ! Après je sais pas… Je suis aussi rigolote.

Tes défauts

Très, très impatiente ! Je me soucie trop des détails, je suis maniaque sur certains trucs et très obsessionnelle.

Quel genre de femme en ville es-tu ?

J’aime bien la ville, je suis très urbaine. Mais je ne flâne pas très souvent dans Paris. Quand je sors, c’est toujours très speed. Une vraie parisienne quoi ! Il faudrait que je prenne le temps.

Une adresse shopping

Un petit magasin rue Saint Sabin dans le 11ème qui s’appelle Born Bad. J’adore le style pin-up et 50’s, et là bas on y trouve tout : des fringues, des bouquins, etc.

Un bon plan détente

Un massage à la Villa Thalgo. On se fait plaisir, et j’adore les massages !

Un bon resto

Je cherche toujours LE bon resto. Il y en a plein dans le Marais, où je vais souvent, qui sont vraiment bien. Mais quand je sors, je me pose la question à chaque fois. Je n’ai pas encore trouvé le resto où toute la carte est super.

Un secret pour garder la forme

Dormir et manger sainement. Le truc classique quoi ! J’ai une vie raisonnable, je ne bois pas, je fais du sport. Même en tournée je le fais, sinon je ne tiens pas ! Si on commence à sortir, on n’assure pas le lendemain.

Un bon plan anti-déprime

La Cage aux folles !
Propos recueillis par Sophie Orsoni

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurent Ballestra 85 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte