Magazine Cinéma

[ Critique DVD] Ilusiones Opticas

Par Gicquel
[ Critique DVD] Ilusiones Opticas

Au centre commercial le vigile devient l'amant d'une bourgeoise cleptomane. Un skieur aveugle recouvre la vue...Une entreprise offre à son personnel, contre performance, des opérations de chirurgie esthétique. Le monde rêve.

[ Critique DVD] Ilusiones Opticas
"Coffret Cristián Jiménez : Bonsái + Ilusiones Opticas" de Cristian Jimenez

Avec : Diego Noguera, Natalia Galgani

Sortie le 12 novemb 2012

Distribué par Blaq Out

Durée : 197 minutes

Nombre de : 3

Film classé : Tous publics

Le film :

★
★
½
☆
☆

Les bonus :

★
★
★
★
☆

Si vous allez voir « Bonsai »  qui à mon avis est très supérieur à ce premier film, vous reconnaîtrez néanmoins la patte de ce jeune et prometteur cinéaste chilien que Blaq Out nous révèle dans un coffret 3 dvd ( les deux films et les suppléments ) à travers une nouvelle collection «  Découverte » .

Cristian Jimenez est pertinent dans l’écriture et très décalé dans sa manière de l’appliquer aux images. Ce qui nous donne une mise en scène où la distance prise par la caméra est aussi importante que le point de vue de son réalisateur. Comme ci celui-ci se désintéressait de ses personnages, pour mieux les laisser vivre leur vie, apparemment paisible, bien que ponctuée de quelques soubresauts inhérents au quotidien.

Image de prévisualisation YouTube

Avec  «  Ilusiones Opticas » Jimenez fait ses gammes, sans jamais terminer  ses partitions. L’idée de l’aveugle qui retrouve la vue en regrettant très vite le temps de sa cécité («  mon dieu, que ce monde est moche ») ne va pas jusqu’à son terme. Le regard qu’il porte sur le monde du travail, puis de la religion, m’apparaît aussi très superficiel.

En effleurant chaque sujet, Jimenez évite peut-être les poncifs et les clichés. Plus certain, ce qui en ressort, c’est que cet humour évaporé qui lui va si bien,  atteint cette fois ses limites. On l’aimerait un peu plus ironique, plus mordant, pour dire les rêves et les frustrations de chacun.
«  Ilusiones opticas » reste ainsi au stade des intentions et d’une série de courts-métrages, bien sympathiques, mais sans aucune cohérence les uns aux  autres.  Un premier film, effectivement.

[ Critique DVD] Ilusiones Opticas

Inclus dans le coffret un DVD bonus de plus de 90 minutes contenant :

  • Entretiens avec Cristián Jiménez
  • Making-of de Bonsái et Ilusiones Ópticas
  • « El tesoro de los caracoles » (2004 / 15 min) : quand un jeune paysan découvre un trésor précieux, toute sa famille étendue perd la tête. Un obscur conte familial où les forces de police doivent lutter contre le pouvoir secret des cochons, des escargots et des pâtisseries.
  • Making-of et storyboard animé
  • « XX » (2006 / 10 min) : Julio est un homme du vingtième siècle. Un jour, il découvre par hasard qu’il veut être père. Sans fiancée vers qui se tourner, il invite à sortir Cristina, une fille dont il n’a plus de nouvelles depuis des années.
  • « Marx par Bolivia » (2009 / 5 min) : Court-métrage expérimental autour de la lecture du Capital de Marx (non sous-titré conformément à la volonté du réalisateur).
  • Mais encore : clip musical du groupe Panico, présentation du film Bonsái à Cannes et bande-annonce de Bonsái.

Le coffret DVD, avec « Ilusiones Ópticas » et « Bonsái » + le dvd bonus, sort à la vente le 09 novembre 2012 et est proposé au prix public conseillé de 30 euros.Les DVD unitaires de « Ilusiones Ópticas » et « Bonsá »i sont proposés à  15 euros.

En bref

Le film

★
★
½
☆
☆

Plein d'idées, beaucoup trop peut-être pour un premier film qui n'arrive pas à trouver le bon tempo, laissant simplement le souvenir d'une suite de courts métrages , avec un talent prometteur de la part d'un cinéaste qui dès son second film " Bonsai" réussira cette fois un coup de maître.

Les bonus

★
★
★
★
☆

Making of des deux films du coffret, plus des courts métrages, des vrais cette fois, la collection " Découverte" porte bien son nom.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [Critique DVD] La délicatesse

    [Critique DVD] délicatesse

    Nathalie a tout pour être heureuse. Elle est jeune, belle, et file le parfait amour. La mort accidentelle de son mari va couper son élan. Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Okinawa

    [Critique DVD] Okinawa

    Une compagnie de marines attaquent une île pendant la guerre du Pacifique. Nous verrons leur lieutenant et les diverses personnalitées de chaque soldat. Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Dien Bien Phu

    [Critique DVD] Dien Bien

    Durant 57 jours, les français résistent aux Vietminh, au cours de la bataille de Dien Bien Phu. Le 7 mai 1954, elle prit fin avec la capitulation de l'armée... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Another happy day

    [Critique DVD] Another happy

    Lynn débarque chez ses parents pour le mariage de son fils aîné. Elle est accompagnée de ses deux plus jeunes fils, Ben et Elliot. Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Ici bas

    [Critique DVD]

    Fin 1943 , Sœur Luce, une religieuse au dévouement exemplaire, est infirmière à l'hôpital de Périgueux.La rencontre d'un aumônier,passé dans les rangs du... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Monte Walsh

    [Critique DVD] Monte Walsh

    A l'aube du XXe siècle, l'histoire du dernier des cow boys luttant pour préserver les traditions du "Far West"... "Monte Walsh" de William A. Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique DVD] Le Bossu

    [Critique DVD] Bossu

    Le Duc de Nevers assassiné, n'a le temps que de confier sa filleule au chevalier de Lagardère. Ceui-ci prend en charge son éducation et, afin de la garder loin... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Gicquel 940 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines