Magazine Culture

Hélène Sanguinetti/À celui qui

Par Angèle Paoli

« Poésie d'un jour
(Pour faire défiler les poésies jour après jour,
cliquer sur les flèches de navigation)


Vsuve_le_bienvenu_retour_au_ciel

Aquatinte numérique, G.AdC


À CELUI QUI

Et que j’aime

Vésuve ne cesse pas de chuchoter avec le
ciel. Du vent venu de là et du silence qui
râpe, une invasion de fourmis lente, les
Infatigables. Qu’en vois-tu depuis ta petite
fenêtre que je ne connais pas ?
Que reste-t-il de moi dans tes poumons
quand tu plonges, suis-je air ou vide brûlant,
déjà éponge et corail, déjà douceur et
douleur, et toujours le bienvenu retour au ciel,
là, retour enfin aux yeux, aux miens ?
Les petits pains dorés fabriqués par tes
doigts, déposés par tes doigts,
sont sur la coupe, je mords, l’oranger, tes
doigts. Collés à mon nord et mon sud, plus loin
que les boucles parfumées. Plus
qu’envahie. Ennoiement.

Hélène Sanguinetti, D’ici, de ce berceau, Flammarion, 2003 ; Hence this cradle, Otis Books/Seismicity Editions, Los Angeles, 2007, p. 120.


TO HE WHO

And whom I love

Vesuvius doesn’t cease whispering with the
sky. Wind blowing from there and grating
silence, an invasion of slow ants,
Indefatigable. What can you see of it from little
window that I’ve never seen ?
What of me remains in your lungs
when you plunge, am I air or burning emptiness,
already sponge and coral, already softness and
ache, always the welcome return to sky,
returning there at last to eyes, to mine ?
Little golden loaves made by your fingers,
set down by your fingers,
on the cutting board, I bite off, the orange tree, your
fingers. Stuck to my north and south, much farther
than the scented curls. More
than invaded. A flood.

Hélène Sanguinetti, Hence this cradle, Otis Books/Seismicity Editions, Los Angeles, 2007, p. 121. Traduit du français par Ann Cefola.



HÉLÈNE SANGUINETTI

Hlne_sanguinetti_par_guidu

Ph., G.AdC

Voir aussi :
- (sur Terres de femmes) Hélène Sanguinetti, Alparegho, Pareil-à-rien (note de lecture) ;
- (sur Terres de femmes) Hélène Sanguinetti/De quel pays êtes-vous ? (extrait d’Alparegho, Pareil-à-rien + Bio-bibliographie) ;
- (sur Terres de femmes) Hélène Sanguinetti/De la main gauche, exploratrice (I) ;
- (sur Terres de femmes) Hélène Sanguinetti/De la main gauche, exploratrice (II) ;
- (sur Terres de femmes) Hélène Sanguinetti/De ce berceau, la mer (extrait de D'ici, de ce berceau) ;
- (sur Terres de femmes) le Portrait de Hélène Sanguinetti dans la galerie Visages de femmes (+ un poème issu du recueil De la main gauche, exploratrice) ;
- (dans la Poéthèque du site du Printemps des poètes) sa fiche bio-bibliographique (+ un extrait sonore issu du recueil Alparegho, Pareil-à-rien) ;
- (sur Bleu de paille) Hélène Sanguinetti, un folklore imaginaire (note critique de Jean-Marie Perret sur Alparegho, Pareil-à-rien).



Retour au répertoire de avril 2008
Retour à l' index des auteurs

» Retour Incipit de Terres de femmes

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Angèle Paoli 39970 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines