Magazine Culture

Emel Mathlouthi, Kelmti Horra (Ma parole est libre)

Publié le 02 décembre 2012 par Onarretetout

emelmathlouthiA écouter sa voix, j’ai d’abord pensé à Joan Baez. Dans le concert où je l’ai découverte, elle a en effet chanté la Ballade de Sacco et Vanzetti, mais elle l’a dédiée à Mohamed Bouazizi, dont la mort déclenché la révolution tunisienne. Emel Mathlouthi a la voix libre, elle a accompagné toutes les étapes de l’histoire de sa Tunisie, depuis son engagement, alors qu’elle était étudiante, et encore aujourd’hui, parce que « la route est longue ». Il y a dans ses paroles un profond désir de liberté, une volonté d’en finir avec les tyrans, et aussi la fatigue parfois, l’inquiétude. Et elle nous fait entendre la voix du peuple, les voix des rues des pays arabes, la chute de Ben Ali, de Moubarak… Cette voix, ces rythmes qui donnent du courage, sont l’expression de la dignité des peuples qui espèrent.

Une vidéo est visible en cliquant sur la pochette du disque.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine