Magazine Autres sports

La Table Ronde 6VB, semaine 14

Publié le 07 décembre 2012 par Sixverges
La Table Ronde 6VB, semaine 14La fin de saison approche et les matches importants sont nombreux. Cette semaine, on jette un oeil sur les matches Ravens/Skins, Cowboys/Bengals et Texans/Pats.
Ravens-Redskins
Nick T : Honnêtement, je ne m’attendais pas à ce que les Skins fassent un retour dans la Table Ronde cette saison. Leur victoire contre le NYG lundi soir est venue à point, les replaçant dans la course aux séries et créant des duels intéressant pour les fans. Cet affrontement est intrigant, on se demande bien comment la D du Baltimore réagira à la menace RGIII. Les Ravens accordent en moyenne 125.8 verges au sol par match (23e), il devrait y avoir des corridors libres pour le jeune prodige et pour son collègue Alfred Morris. J’ai l’impression que l’offensive des Redskins trouvera son groove dans ce match. Le playcalling du clan Shanahan est intéressant, ils exploiteront les faiblesses de la défense adverse. La défense des Redskins s'est aussi beaucoup améliorée depuis leur bye, ils parviendront ;a contenir l'erratique offensive du B-More. Je m’attend à un « nailbiter » qui tournera à l’avantage des Redskins car ils sont à domicile. BAL 23, WAS 27
J-R : L'aspect le plus surprenant de la remontée des Skins, c'est leur défensive. Après les blessures de début de saison, ce fut lamentable, mais ils s'améliorent à chaque semaine depuis. La semaine passée contre New York, ce sont eux qui ont préservé le minime écart d'un point, en arrêtant net les Giants sur 2 possessions consécutives, un exploit peu banal contre M. Clutch, Eli Manning. Combinez ça au fait que Joe Flacco s'ennuie de sa mère chaque fois qu'il doit quitter le confort du nid des Ravens et vous avez là tous les ingrédients pour une performance offensive de moins de 20 points de la part des mauves. Heureusement pour eux, leur défensive relève tranquillement la tête après un passage à vide atroce. Ce n'est plus la défensive des Ravens d'antan, mais l'unité se comporte mieux qu'en début de saison. Néanmoins, ils en arrachent au sol et il faut s'attendre à quelques longs jeux de RGIII et Morris au sol. Washington joeura avec l'énergie du désespoir tandis qu'avec une défaite, le coussin des Ravens au sommet de l'AFC Nord diminuerait considérablement et un peu de panique pourrait s'installer chez les Corbaux. Ce sera très serré, mais l'expérience triomphera. Ravens 17 Redskins 16
Christophe: La folie RGIII s'est emparée de l'Amérique avec 3 victoires consécutives des Redskins. Pendant ce temps, du côté de Baltimore, la fiche est bonne, mais les prestations sont douteuses. Ils ont la chance de jouer des équipes au bon moment depuis quelques semaines. Malgré cela, ils ont réussi à perdre contre les Steelers menés par Charlie Batch... Il faut se rappeler qu'on parle du même Charlie Batch qui était le quart partant des Lions de Détroit à Madden 2000 au Nintendo 64!!! Cette semaine, ils risquent de trouver ça un peu plus compliqué contre des Skins qui ont atteint leur vitesse croisière. D'un autre côté, la défensive de Washington est loin d'être la meilleure de la ligue. Ce match là pourrait aller d'un bord comme de l'autre et dans le doute je prend la meilleure équipe d'entraineurs cette année: celle des Skins, désolé Cam Cameron: Washington 27 Baltimore 21
Tony: Un match qui oppose deux équipes sur des mentalités différentes. Les Ravens viennent de perdre un gros match contre les Steelers à la maison alors que les Skins viennent de se remettre sur la map pour les séries avec une grosse victoire contre les Giants lundi. J'ai l'impression que Baltimore va rebondir avec un plan de match défensif pour contenir RG3. Alfred Morris va se faire un plaisir de profiter de l'occasion pour piler sur la faible défensive au sol des Ravens, mais mon petit doigt me dit que les Ravens sont les meilleurs dans leur red zone cette saison et que le manque de TD des Skins va venir les hanter. Cam Cameron va nous sortir un autre playcall de marde qui va garder Washington dans le match, mais pas assez pour vaincre le Bmore. Prédiction bonus: Torrey Smith va s'amuser comme un petit fou contre la tertiaire des Skins. Baltimore 23 Washington 19
Domanick43 : Les Redskins, dont plus grand monde ne parlait ces derniers temps, ont réussi à se maintenir dans la course aux playoffs grâce à une victoire inattendue contre les Giants. Mais sont-ils capables de rééditer un tel exploit contre les Ravens, certainement très revanchards après avoir subi une défaite à domicile contre une équipe menée par un vieillard ? A priori, je serais tenté de dire oui. RG III saura encore et toujours sortir les jeux qu'il faut contre une défense des Ravens amputée de plusieurs cadres (Lewis, Suggs...), La défense des Peaux Rouges, qui peine tout de même à impressionner, devrait néanmoins tenir le choc contre l'attaque des Ravens qui n'a pas réussi à trouver son deuxième souffle. J'ai par contre l'impression que le match sera soporifique à souhaits, et que le score ne devrait pas être très élevé. Ravens 14 – Redskins 17
Cowboys-Bengals
Nick T : Match prometteur entre deux clubs qui n’ont pas de marge de manœuvre dans la course aux séries. Les Cowboys ont ravivé un peu la flamme avec leur victoire toute croche contre les Eagles mais ils demeurent une équipe pleine de trous.On peut évidemment compter sur Tony Romo pour gaffer dans des moments importants et je ne fais pas confiance à la défense du Dallas. De l'autre côté, les Bengals sont sur une bonne séquence, profitant d'un calendrier facile pour se replacer dans la course aux séries. Les Tigrés n'ont pas encore prouvé qu'ils pouvaient gagner les gros matches et celui-ci sera une bonne pratique pour le duel contre les Steelers à la semaine 16. J'aime les Bengals mais je je les trouve chokers quand ça compte vraiment. Ils vont l’échapper celle-là: Dallas 27, Cincy 21
J-R : Force est de constater que je blogue avec une bande d'incrédules qui ne croient pas aux Bengals!!! Shame on them! Pourtant, l'analyse de ce match se résume en un mot : décembre. Le mois où les Cowboys inventent des façons de perdre. Le mois où parier sur eux est aussi risqué que de parier sur le respect d'une promesse électorale du gouvernement Marois. Le mois où Tony Romo invente des façons de lancer des interceptions. N'oubliez pas que Romo est un QB très très vulnérable lorsqu'on applique de la pression. Et selon vous, quelle est la force de la défensive des Bengals??? Ben oui, la pression. De l'autre côté, c'est vrai que Dallas a sur papier les ingrédients pour contrer le jeu aérien des tigrés, particulièrement AJ Green. Le problème, c'est que ça fait un mois que ces beaux talents sur papier n'empêchent personne d'avancer et de marquer. Honnêtement, si les Cowboys n'étaient pas une formation sur-médiatisée qui les font paraître meilleurs qu'ils sont et que les Bengals n'étaient pas une bande de jeunes inconnus qui n'ont rien prouvé, je pense que le pari serait évident pour tout le monde. Cowboys 17 Bengals 28
Christophe: OH BOY !!! Si l'on exclue Megatron, les deux meilleurs receveurs de la NFL cette saison vont se retrouver dans cette rencontre alors que Dez Bryant affronte A.J. Green. Les deux ont un quart-arrière moyen qui leur lance beaucoup trop souvent le ballon parce qu'ils savent qu'ils seront toujours ouverts. Par contre, les Boys ont l'avantage par rapport aux Bengals en ce qui concerne les autres cibles. DeMarco Murray est bien meilleur que la firme d'avocats Benjarvus Green-Ellis, il en est de même pour Jason Witten par rapport à Jermaine Gresham. On s'attend ici à un match classique des Boys: ils devraient gagner le match, mais vont garder ça intéressant jusqu'à la fin parce qu'ils aiment le show: Boys 31 Bengals 27
Tony: Comme je l'ai mentionné dans ma chronique plus tôt cette semaine, je m'attends à voir un gros match de DeMarco Murray. Tony Romo va sortir avec la tête dans les nuages et c'est le brio de Murray qui gardera les siens dans le match. Les Bengals sont dangereux, mais le groupe de WR est décimé par les blessures et Rob Ryan trouvera un moyen de limiter les dégats causés par A.J Green. Les Boys n'ont pas le choix d'accéder aux séries cette année et l'équipe entre en mission cette semaine. Romo va venir closer le match avec un TD à Dez Bryant dans les deux dernières minutes. Cowboys 27 Bengals 24
Domanick43 : Le match peut se résumer assez facilement : malheur aux vaincus! Il est clair que l'équipe qui perdra cette confrontation pourra certainement dire adieu aux playoffs. Le plus drôle, c'est que Dallas et Cincinnati se ressemblent un peu puisqu'ils ont tous les deux une propension à faire n'importe quoi quand il ne le faut pas, et contre des équipes largement à leur portée. La victoire devrait donc revenir à la team qui saura faire le moins d'erreur, et je sens bien les Bengals arriver à faire déjouer les Boys au fil du match. La défense tigrée est solide et saura créer des turnovers importants, alors qu'Andy Dalton m'apparaît assez bon pour faire ressortir les lacunes de Romo (24 touchés pour 13 interceptions et un rating de 91.3 pour le rouquin contre 19 touchés, 15 interceptions et 89.7 pour le texan). La victoire sera cependant longue à se dessiner. Cowboys 21 – Bengals 24
Texans-Pats
Nick T: Un match intéressant, les Pats (9-3) doivent l'emporter pour avoir une chance de rattraper les Texans (11-1) au sommet de l'AFC. Le "#1 seed" évitera un match de wild card, potentiellement contre les Steelers. Il faut y penser.Les Texans m'épatent cette saison, c'est une vrai grosse équipe qui est bonne dans toutes les phases du jeu. Comme l ematch est à Foxboro et que l'enjeu est bien plus grand pour les Pats, j'ai l'impression que la bande à Brady va sortir très fort. Le match restera serré mais le vieux loup de Belichick aura le dessus. HOU 20, NE 28
J-R : Le match du week-end, peut être un prélude à la finale de conférence. Mais peut être pas non plus. Vrai que les Pats sont sur une séquence de 6 victoires, la plupart d'entre elles par de fortes marges. Cependant, à l'exception de celle contre les très verts Colts, tous ces succès ont été obtenus contre des formations n'ayant pas de fiche gagnante. Les lacunes démontrées tôt en saison (et j'ajouterais même la saison dernière) par les Pats contre les bonnes équipes ont-elles été corrigées? Pas sûr. A moins que la série de victoires ait permis à l'équipe de retrouver son swagger, mais j'ai plutôt l'impression que le Boston se rendra rapidement compte que l'adversaire lundi soir est des années-lumières devant les Jets ou les Bills. Ma seule crainte, c'est que les Texans, qui ne débordent pas d'expérience dans les rencontre hyper-médiatisées et qui ont lamentablement échoués leur dernier test (contre les Packers en octobre), ne soient pas à la hauteur de l'enjeu ce lundi. Si c'est le cas, ça pourrait rapidement devenir très laid, mais si Houston joue son match, ils forment la meilleure équipe. Texans 28 Patriots 24
Christophe: Ron Jaworski a apporté un point très intéressant cette semaine sur ESPN. Il nous a rappelé que les passes de Tom Brady sont souvent basses lorsqu'elles traversent la ligne de mêlée. C'est un point intéressant cette semaine, car les Texans sont ceux qui rabattent le plus de passes à la ligne de mêlée. Si je me souviens bien, les quarts adverses ont une moyenne de complétion d'environ 53% contre eux ce qui est très bas. Bref, il est difficile d'instaurer le jeu de passe contre Houston et je me demande si Stevan Ridley sera capable de transporter l'attaque des Pats sur ses épaules. Honnêtement je n'y crois pas et les Texans pourraient en profiter. Houston 27 Pats 24, mais ne mettez pas votre hypothèque là-dessus...
Tony: Les Broncos ayant une fin de saison bonbon, les Pats n'ont pas d'autres choix que de remporter ce match pour se garder une chance d'avoir doit au deuxième ''bye week'' disponible. La tâche ne sera pas facile si on considère que les Texans n'ont pas laché le gaz depuis la défaite contre les Packers en début de saison. Selon moi le nerf de la guerre lundi soir sera la propention des Texans à arrêter Stevan Ridley. Quand Ridley est contenu, les Pats perdent beaucoup de mordant, comme nous l'ont montré les Dolphins la semaine dernière. Le retour de Jonathan Joseph aide beaucoup les chances de Houston car Wes Welker est carrément en feu depuis 3 matchs, accumulant 26 catchs pour 254 verges et 2TD. Je m'attends à une victoire des Texans en prime time, confirmant leur titre de #1 dans l'AFC. Texans 31 Patriots 21
Domanick43 : Ceux qui aiment les match avec des scores élevés devraient être servis avec celui-là puisque sont opposées les deux équipes qui marquent le plus de points par rencontre. Les actions splendides devraient donc se succéder à un rythme effréné pour le plus grand bonheur des Fans et des annonceurs publicitaires. Cela dit, et surtout si l'on considère l'opposition d'un point de vue strictement statistique, la défense des Texans est largement plus capable de se mettre en évidence que celle des Pats, et je vois bien Houston aller frapper un grand coup sur les terres de l'un de ses principaux rivaux. La victoire ne sera sûrement pas ample,mais il est maintenant temps que les Texans assument leurs ambitions et battent (enfin) une grosse cylindrée cette saison. Texans 31 – Patriots 28

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines