Magazine Culture

L'international records, un nouveau disquaire parisien à l'allure londonienne

Publié le 15 septembre 2012 par Camillegreen @camillegreen03
L'international records, un nouveau disquaire parisien à l'allure londonienneOubliez les longues files d'attente de la journée du patrimoine, ce soir, à partir de 18h00, l'endroit où il faut être vu c'est à l'inauguration de L'International Records, le nouveau disquaire parisien.
Depuis le 1er septembre 2012, la rue Moret (Paris-11e) s'est vue doter d'un disquaire qui ne dénoterait pas à Londres. Julien Deverre et Dave se trouvent derrière ce projet. La rencontre de ce promoteur musical bordelais et de ce journaliste indépendant remonte à 6 ans environ, lorsqu'ils collaborent pour le blogzine musical indépendant "des oreilles dans Babylone" (dodb).
Aujourd'hui, ils travaillent toujours pour le blog et se trouvent aussi à la tête de l'International Records, dont un des actionnaires n'est autre que le bar/salle de concert L'International (5-7 rue Moret). Ainsi, certains artistes se produisant le soir dans la salle de concert seront accueillis à L'International Records, l'après-midi, pour une session acoustique.

L'international records, un nouveau disquaire parisien à l'allure londonienne

Julien - autoportrait 12/09/12 à l'IR

Si le pari peut paraître fou pour certains à cause de la situation actuelle de l'industrie musicale, Julien se justifie: "la vente de CD est certes en baisse mais ce n'est pas le cas des vinyles, en pleine croissance.""Cela s'explique par l'effet de mode et les nombreux collectionneurs."

L'international records, un nouveau disquaire parisien à l'allure londonienne

Dave- autoportrait 12/09 à l'IR

A ceux qui passeront la porte de ce disquaire qui possède près de 2500 références et qui travaille avec des labels américains comme Gold Robot Records ou Father/Daughter, voici un aperçu des goûts musicaux des propriétaires:
1. Quel vinyle les vendeurs de L'International Records nous recommandent-ils d'écouter ce mois-ci ?Julien: "Même si j'aurais surement changer d'avis demain, il faut écouter Seventeen Evergreen, de l'électro pop américain, aussi bien fait que du MGMT."Dave: "Il est difficile pour un disquaire de sélectionner un seul disque : Pascal Viscardi, The Body / City Chords, c'est de la house un peu "old school" avec des passages de piano."
2. Le concert où il faut aller d'ici la fin de l'année ?Julien: "Kindness à aller voir au festival We love Green"Dave: "Il faudra venir à L'International Records en novembre pour écouter Tresors"
3. La révélation de la rentrée ?Julien: "Nick Zammuto, un ancien de The Books, il est assez chtarbé"Dave:"Teengirl Fantasy"
4. Le compte Twitter à découvrir ?Julien: "Wayne Cohen de Flaming Lips"Dave:"Je sèche, je ne suis pas trop nouvelles technologies"
5. Parmi tous vos goodies lequel sort du lot ? Julien: "Le N°0 de la revue Audimat lancée Guillaume Heuguet, ce sont des textes sur l'univers musical, des traductions de grands auteurs" / 10€Dave:"Les puzzles d'albums mythiques du hip-hop comme Criminal Minded des Boogie Down Productions"/16,50€

L'international records, un nouveau disquaire parisien à l'allure londonienne

La boutique a nécessité 2 mois de travaux pour aboutir à un espace bien pensé puisque les meubles sur roulettes permettent d'être poussés pour accueillir dans le magasin des sessions acoustiques


L'International Records, 12 rue Moret 75011 Paris09.80.57.12.61 Samedi 15 septembre inauguration 18h - Franklin19h - Le K
A partir de 21h à la salle L'International 5/7 rue Moret 75011 Paris- Franck Rabeyrolles- Chinese Army- DJ Set Skook Le Roi & Leyan

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Camillegreen 957 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine