Magazine Culture

AVA fait ses premiers pas au cinéma en musique

Publié le 30 août 2011 par Camillegreen @camillegreen03
AVA fait ses premiers pas au cinéma en musiqueJérémy et Dimitri, jeudi 25 août 2011, Square Jean XXIII, Paris
Le duo français AVA aurait pu ne jamais voir le jour si un soir de décembre 2010, Dimitri et Jérémy n'avaient pas été forcés à se parler. Jusque là, les deux musiciens se rencontraient en soirées via des amis en commun mais préféraient s'éviter. Pour Dimitri, "Jérémy avait une tête de con". "Et puis, un soir, on s'est retrouvé face à face et on a été obligé de discuter". Les aprioris se lèvent en découvrant le travail de l'autre, Dimitri décide d'envoyer une composition à Jérémy. Le lendemain le chanteur y aura apposé sa voix avec un texte en français. "Ca m'a hyper bluffé", confie aujourd'hui le compositeur. AVA vient de naître.
Un mois à peine après cette rencontre, les deux musiciens croisent le réalisateur Gérald Hustache-Mathieu. Il recherche des musiques pour la BO de son nouveau film, Poupoupidou, avec Jean-Paul Rouve. Dimitri et Jérémy lui font des propositions, au final cinq titres sont retenus. Le duo doit alors rapidement trouver un nom de groupe. AVA sera un clin d’œil à l'actrice américaine, Ava Gardner. "En cherchant un nom, on est tombé un peu par hasard sur cette icône féminine du cinéma, ce nom nous correspondait parfaitement, Jérémy ayant une voix un peu féminine et ce film propulsant notre carrière". "Si on extrapole, les deux "A" c'est nous et le "V" reste le symbole de la féminité".

Du cinéma à leurs racines pop-rockCes cinq titres sur la BO de Poupoupidou ne révèlent pas complètement l'atmosphère du prochain album du groupe. "On a dû se mettre au service de Gérald, on a eu la chance de voir les différentes étapes de construction du film" mais "pour notre prochain album on n'oublie pas nos racines pop-rock". "L'album sera très mélancolique, non pas que nous soyons des garçons tristes mais certaines musiques sont "badantes", un titre s'appelle même "Dépressif anonyme".
Dans ce projet, le duo souhaite mettre la musique en avant. "On a eu le temps d'expérimenter différents styles de musiques à travers nos groupes, de métal pour Dimitri et de pop pour Jérémy. Leur expérience réciproque leur permettra, sans doute de produire un projet abouti. En effet Dimitri fait de la musique depuis l'âge de 5 ans avec un passage imposé par ses parents au Conservatoire, Jérémy, lui, est un autodidacte et ravi d'apprendre de nouveaux accords grâce à l'expérience de son aîné.
Aujourd'hui, leur objectif reste de vivre de leur musique et surtout de la transmettre à un public: "notre vie est occupée par la musique, dès qu'on a une idée, on l'enregistre sur notre téléphone portable. Il faut y croire, le but n'est pas de rouler en Rolls Royce demain"."Pour le moment, notre stratégie consiste à se montrer disponible pour se produire sur scène."
L'album sortira en 2012 mais tout pourrait s’accélérer si un label signait le duo.

AVA sur scène:- 12 septembre, La loge, à Paris- 17 septembre, à la FNAC de Vélizy- 23 septembre, au Bus Palladium, à Paris- 21 octobre au Sentier des Halles, à Paris

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Camillegreen 957 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine