Magazine Culture

Lettres du dimanche

Par Apollinee

 " Tu savais, toi seul, mon Tonio, que l'amour est le plus direct chemin et le plus court, tu me disais : "Pour qu'une rose soit belle, il faut un jardinier qui s'en occupe, la soigne, l'arrose." Mais tu n'es plus là, aujourd'hui, et ta rose se fane sans son jardinier."

41PY2NAASZL._SL500_AA300_.jpg

prod_photo1_5726_1229073261.jpg
 Lettres du dimanche, Consuelo de Saint-Exupéry, préfacées d'Alain Vircondet, Plon, 2001, 186 pp


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Apollinee 3972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines