Magazine Culture

Il y a 40 ans, l’assassinat de Martin Luther King

Par Christian Tortel

Le 4 avril 1968, Martin Luther King est à Memphis, aux Etats-Unis, pour soutenir la lutte syndicale des ouvriers noirs des services de nettoiement de la ville, alors en grève.
James Earl Ray, qui s’est échappé d’une prison du Missouri, se place en embuscade et assassine Martin Luther King. Alors que Ray s’enfuit en Grande Bretagne, muni d’un faux passeport, une vague d’émeutes éclate dans plus de soixante villes.
40 ans après, Martin Luther King demeure une icône pour l’égalité des Noirs dans la société américaine.

I have a dream…

Son discours le plus célèbre fut prononcé sur les marches du Lincoln Memorial pendant la Marche vers Washington pour le travail et la liberté à Washington DC le 28 août 1963 (visible sur les sites de vidéos en partage) :

« Je fais le rêve qu’un jour, cette nation se lève et vive sous le véritable sens de son credo : “Nous considérons ces vérités comme évidentes, que tous les hommes ont été créés égaux.”
« Je fais le rêve qu’un jour, sur les collines rouges de la Géorgie, les fils des esclaves et les fils des propriétaires d’esclaves puissent s’asseoir ensemble à la table de la fraternité.
« Je fais le rêve qu’un jour, même l’État du Mississippi, désert étouffant d’injustice et d’oppression, soit transformé en une oasis de liberté et de justice.
« Je fais le rêve que mes quatre jeunes enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés par la couleur de leur peau, mais par le contenu de leur personne. Je fais ce rêve aujourd’hui !
« Je fais le rêve qu’un jour juste là-bas en Alabama, avec ses racistes vicieux, avec son gouverneur qui a les lèvres dégoulinantes des mots interposition et annulation; un jour juste là-bas en Alabama les petits garçons noirs et les petites filles noires puissent joindre leurs mains avec les petits garçons blancs et les petites filles blanches, comme frères et sœurs.
« Je fais ce rêve aujourd’hui.
« Je fais le rêve qu’un jour chaque vallée soit glorifiée, que chaque colline et chaque montagne soit aplanie, que les endroits rudes soient transformées en plaines, que les endroits tortueux soient redressés, que la gloire du Seigneur soit révélée et que tous les vivants le voient tous ensemble.»

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christian Tortel 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines