Magazine Culture

Track / Oliver Koletzki - Childhood Basslines EP

Publié le 30 décembre 2012 par Djaroy

Le tout jeune label berlinois Light My Fire, LMF, sort déjà son deuxième EP intitulé «Childhood Basslines», produit par le boss et fondateur de l’un des plus gros labels allemand Stil Vor Talent, Oliver Koletzki, avec notamment un excellent remix de Telonius. La sortie inaugurale du label en Novembre fut déjà un événement en soit avec un EP produit par le duo Kazakh composé d’Alexander Kovalenko et Stepan Knyazev aka Fapples, délivrant une deep house contemporaine, avec des touches disco, old-school et un sample de voix plutôt étonnant. En guise de succès, cette sortie LMF001, a rapidement gravit les échelons du chart Indie Dance/ Nu Disco sur Beatport. Un départ de bonne augure pour ce tout jeune label.

TRACKLISTING – OLIVER KOLETZKI - Childhood Basslines EP [Acheter l'EP]

Track / Oliver Koletzki - Childhood Basslines EP
 1. Oliver Koletzki - Bring Me Home
Track / Oliver Koletzki - Childhood Basslines EP
 2. Oliver Koletzki - Childhood Basslines
Track / Oliver Koletzki - Childhood Basslines EP
 3. Oliver Koletzki - Neon Guitars
Track / Oliver Koletzki - Childhood Basslines EP
 4. Oliver Koletzki - Neon Guitars (Telonius Remix)


Track / Oliver Koletzki - Childhood Basslines EP
Track / Oliver Koletzki - Childhood Basslines EP

Plus précisément, Oliver Koletzki nous délivre «Childhood Basslines», un EP qui sonne comme le vrai premier EP orienté club sorti par ses soins cette année et qui cimentera sans aucun doute un peu plus la réputation de ce label orienté house.

Alors que ces deux dernières années, Oliver Koletzki s’était surtout attardé sur le format album, «Childhood Basslines», la  seconde sortie du label Light My Fire, marque le retour tant attendu d’Oliver aux productions plus clubs, sous la forme d’un trio de productions détonantes, accompagné d’un remix subtil de Telonius, le co-fondateur du label Gomma.

Les samples mélodieux de guitare que l’on entend sur «Bring Me Home» lancent l’EP de la plus belle des manières. Soutenu par un groove chaleureux, des pads mélancoliques et des notes de piano plutôt douces, la piste résonne clairement comme une ode à l’été et ses tendres promesses.

Oliver nous propulse ensuite directement dans un club en sueur des années 80 avec «Childhood Bassline», construit autour de percussions entrainantes, des claps plutôt lancinants et des synthés rétro, gonflés à bloc par une ligne de basse élastique.

Enfin, on conclut l’EP avec le track «Neon Guitars», qui mélange intelligemment des éléments des deux premières pistes, avec un break corsé, à la fois chaud et attirant – en somme une vraie piste à la Oliver Koletzki. Quant à lui, Telonius met un terme à cet EP de fort belle manière, en diffusant des rythmes de danse acharnés, basés principalement sur des congas, transportant définitivement cet EP comme un classique du moment à ne pas rater.

L’EP est sorti il y a quelques jours sur Beatport et sera disponible sur toutes les autres plates-formes à partir du 4 Janvier 2013.

PLUS D'INFOS
https://www.facebook.com/lightmyfirerecords
http://www.myspace.com/koletzki
http://www.oliver-koletzki.de/
https://soundcloud.com/oliverkoletzki
https://www.facebook.com/OliverKoletzki


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Djaroy 777 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines