Magazine Culture

Chris brown et rihanna aux kora awards : le resume

Publié le 31 décembre 2012 par Zafro @zafroland

Les kora Awards au niveau de l'Afrique sont l'équivalent des American Grammy Awards. Ils ont été crées pour mettre en avant la musique africaine. Ils se disent l'évènement culturel panafricain à ne pas rater.

Capture d’écran 2012-12-31 à 00
L'édition 2012 des kora Awards promettait d'être exceptionnelle. A Abidjan, deux grandes stars internationales étaient attendues en les personnes de Chris Brown et Rihanna. Crées en Afrique du sud en 1994, il s'agissait là de la 12ème édition des Kora Awards qui se tenait en Côte d'Ivoire. P-Square, Magic system, Didier Drogba, Sexion d'assaut, Patience Dabany faisaient partie des invités. Premier hic, le chanteur américain Chris Brown (accompagné de Rihanna) étant arrivé avec un vol de retard, la cérémonie a été reportée de samedi à dimanche soir, soit ce 30 décembre 2012. D'après les organisateurs le show ne pouvait pas se faire sans lui. Alors que le prix des places faisait scandale (jusqu'à 1500 €) on se demandait comment le public a réagi sur place.

Capture d’écran 2012-12-31 à 00
C'est samedi dans l'après-midi que les stars américaines arrivaient dans la capitale ivoirienne. Rihanna n'avait aucune prestation de prévue. Le couple semblait ainsi marquer sa réconciliation officielle. Les billets de la cérémonie eurent du mal à se vendre. Leur prix passa à 5000 FCFA soit environ 7€. Puis l'entrée fut déclarée gratuite. Déçu, le public ivoirien ne suivit pourtant pas. Le stade était loin d'être plein. Chris Brown déclara qu'il ne ferait pas sa prestation tant que le stade ne serait pas plein, qu'il n'irait pas chercher son Award.

Rejoignez Zafro sur Facebook

Un parterre de tables et un stade quasiment vides, une organisation médiocre, un spectacle lent, c'est ce que nous a offert la cérémonie des Kora Awards cette année. Les artistes africains eux-mêmes n'y étaient pas, on dit leurs passages respectifs bâclés et sans "passion" ressentie de la part du peu de gens présents au stade d'Abidjan ou devant leurs écrans de télé. Des voix s'élèvent pour dire que le public ivoirien est en cause et n'aurait ni soutenu la cérémonie en elle-même ni l'arrivée des grandes stars.

Retenons que l'artiste Chris Brown est finalement apparu en milieu de soirée. Les votes ont permis d'élire Aida Samb. Elle a remporté le Kora Award 2012 de la meilleure artiste traditionnelle de l'année pour son titre Saraaba. DJ Arafat, le chanteur ivoirien, a remporté le Kora Award de l'artiste de l'année. Chidinma a gagné celui de la meilleure artiste féminine d'Afrique de l'ouest. Davido, le nigérian, a aussi gagné un prix dans la section artiste émergent.

A commencer par le site internet des Kora Awards on se rend compte de la nécessité d'améliorations. Rien d'étonnant à ce que ce manque de rigueur se fasse aussi ressentir dans la cérémonie elle-même. La faible présence des ivoiriens malgré un spectacle gratuit et de si grandes stars permet de croire que leur priorité est ailleurs.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Zafro 2110436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines