Magazine Côté Femmes

Tout l'avantage d'être malade

Publié le 08 janvier 2013 par Lolitaaa @parisienneavinc

Quand on a 3 ans et demi, des parents qui travaillent et une petite soeur (ça marche aussi avec un frère) qui va à la crèche, c'est qu'on est toujours la première déposée à l'école, qu'il y a quelques activités qu'on ne peut pas faire sans avoir celle-qu'on-réclame-toujours-mais-qu'on-aimerait-bien-voir-jouer-ailleurs-quand-ça-nous-arrange dans les pattes.

Alors forcément le moyen le plus efficace our avoir un parent pour soi, c'est d'être malade, mais sans prévenir, hop comme ça dans la nuit avant un jour de semaine.
Dans ces conditions, et dans ces conditions seulement, impossible pour les parents de trouver LA solution d'urgence. Du coup, le lendemain matin, ils hésitent à mettre l'enfant à l'école.

Et bien, figure toi que c'est exactement ce qu'a fait ma grande dans la nuit de dimanche à lundi.

Du coup lundi, c'etait jackpot pour elle:

avec de la peinture

atelier-peinture

des perles à repasser

perles-a-repasser

des déguisements

deguisement-belle-bête

le petit tour à vélo sur la place en bas (grande malade à deux doigts de l'agonie)

vélo-enfant-décathlon

et la découverte du premier cahier des Barbapapa avec le A !

livre-alphabet-lettres-barbapapa


et chez toi, les journées enfant malade c'est quoi ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lolitaaa 37026 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte