Magazine Animaux

Trafic d'ivoire : nouveau massacre d'éléphants au Kenya

Par Bioaddict @bioaddict
Onze éléphants - dont un éléphanteau de deux mois - ont été massacrés par des contrebandiers d'ivoire ce samedi 5 janvier dans le parc national de Tsavo East, un haut lieu touristique situé au sud du Kenya. Trafic d'ivoire : nouveau massacre d'éléphants au Kenya ¤¤ donnez votre avis 15 15 personnes aiment cet article

Dites non au commerce de l'ivoire en rejoignant "La marche des Elephants" de l'association IFAW : www.ifaw.org/france


Sur le même thème   Éléphants en danger : 25 pays africains tirent la sonnette d'alarme Éléphants en danger : 25 pays africains tirent la sonnette d'alarme Trafic d'ivoire : nouveau massacre d'éléphants au Kenya "Mon Voisin Éléphant" : un programme éducatif pour la protection des éléphants au Burkina Faso Saisie d'ivoire record à Hong Kong, année noire pour les éléphants Saisie d'ivoire record à Hong Kong, année noire pour les éléphants OK
Je souhaite également recevoir
les bons plans et offres partenaires
la newsletter des professionnelles

Après avoir été tués par balles (leurs corps en étaient criblés), les animaux ont été dépouillés de leurs défenses, dont l'ivoire se vend à prix d'or en Asie, notamment en Chine et au Japon.

"Cela montre jusqu'où ces bandes criminelles sont prêtes à aller pour obtenir de l'ivoire. C'est vraiment dramatique", a écrit Paul Udo, porte-parole des services de préservation de la nature au Kenya, dans un message adressé via Twitter.

Alors que le commerce international de l'ivoire est, sauf rares exceptions, interdit depuis 1989, et malgré les interdictions et le renforcement de la sécurité par les autorités, la contrebande d'ivoire, qui représente une véritable manne pour les braconniers, ne cesse en effet de continuer. La demande pour l'ivoire est telle sur le marché noir que de nombreux groupes de rebelles africains s'en servent comme source de financement pour leurs activités militaires. Les registres officiels du pays indiquent ainsi que plus de 350 éléphants ont été abattus par des contrebandiers d'ivoire en 2012, contre 289 l'année précédente.

L'éléphant d'Afrique est inscrit sur la liste des espèces menacées de la Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction). A la fin des années 1980, il ne restait plus qu'environ 600.000 éléphants en Afrique, contre plusieurs millions au milieu du XXe siècle. Sa population actuelle est estimée à moins de 472.000 individus...

Le Service de la Faune kényane (KWS) affirme aujourd'hui être à la poursuite des auteurs de ce qu'elle décrit comme le plus important massacre de pachydermes au Kenya depuis plus deux décennies.

Mathilde Emery


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte