Magazine Culture

Interview | le crayon

Publié le 08 janvier 2013 par Acrossthedays @AcrossTheDays

LE CRAYON ITW INTERVIEW | LE CRAYON

Le mois dernier, je me suis retrouvé nez à nez avec Le Crayon pour ma première interview. C’est dans son appartement que j’ai été reçu, et après avoir beaucoup échangé sur un peu tout, voilà ce qui en ressort !

La première question qui nous vient en tête c’est : « pourquoi Le Crayon ?»

Avant de faire de la musique, je dessinais et j’étais en école d’art. Et lorsque j’avais plein de petits projets dans mon ordinateur et que j’ai voulu les mettre sur internet, il fallait que je trouve un nom, j’ai choisi le crayon et le problème c’est que sous le nom Le Crayon, j’ai eu des lectures, jusqu’au premier label (Kitsuné). J’ai pas eu le temps de trouver un autre nom, et je le vis ni mal ni bien, ça doit venir du fait que je devais avoir un crayon à la main au moment du choix du nom. Un nom un peu français, ça change un peu.

Quelles sont tes influences ?

Question que j’aime bien, car j’en ai énormément ! J’écoute de la musique depuis que je suis tout petit, et j’aime tout ce qui est pop au sens le plus global du terme, que ce soit la pop française, retransmis par nos parents car tu as deux choix : soit tu rejettes en bloc les influences musicales de tes parents quand tu es enfant, soit tu les accueilles à bras ouverts; et c’est le deuxième choix qui m’est arrivé bien évidemment. Après ce qui est des plus classiques: MJ, les Beatles, tout ce qui est pop anglaise avec de la profondeur, des groupes comme The Zombies. J’écoute aussi beaucoup de New Wave. Pour la petite histoire, j’étais dans des groupes qui faisaient des reprises à l’âge de 14/15 ans. Evidemment j’ai commencé à écouter des trucs plus « house », ainsi que toute la scène australienne, Van She, Miami Horror pour ne citer qu’eux. J’essaye de réunir toutes ces influences dans ma musique, ce que l’on peut ressentir dans mon remix de Peter & The Magician.

Comment tu en es arrivé à remixer, composer ?

Je suis plus à l’aise dans les remix, car comme tout le monde, en écoutant des musiques j’ai voulu créer des playlists et puis de ces playlists j’ai eu envie de les mixer et un jour je me suis dit « pourquoi pas moi » ! J’ai téléchargé Ableton et à assembler mes petits sons, que ce soit disco ou funk et voilà. Mais quand j’étais enfant j’ai appris des cours de piano, basse, et donc j’ai arrêté de mettre des boucles de piano ou autres dans mes chansons et créer par moi-même ma musique, mais c’est quand même un travail lent et laborieux. Mais ce fut une surprise pour moi de me dire que je pouvais le faire et réussir à en sortir quelque chose de pas mauvais !

Il y a un an, quand tu commençais dans les petites salles parisiennes, tu t’attendais à un si fort succès par la suite ?

Non pas du tout ! Aujourd’hui je me dis que j’ai vachement bossé, même si je l’ai fait pour le plaisir et c’est cool ! Mais quand j’ai commencé, je me suis jamais dit que je remixerai pour The Magician, Yuksek, jouer avec eux ou même que ma musique leur plairait, c’est fou ! Même maintenant, je me rends pas vraiment compte car quand je me remémore il y a un an et que j’écoutais des groupes comme Olivier et qu’ils me font des compliments et me suivent sur Twitter, tu m’aurais dit ça y’a 6 mois, j’y aurais jamais cru ! Et c’est surtout de se dire que tu n’as pas besoin de leur niveau pour leur plaire et ça c’est dingue. Mais je ne peux pas parler de succès car ça fait vraiment que depuis le mois de septembre que je joue tout les soirs. Je suis un peu triste d’avoir arrêté l’école d’Art, car je me suis toujours dit que la musique resterait un plaisir, mais la vie en a décidé autrement. Jamais je ne regretterai par contre, mais qui sait ? Peut être que je me remettrais à dessiner dans 5 ans !

Une tournée est en préparation ?

Non du tout, c’est encore super tôt, même si il y’a des projets derrière. Pour commencer, il y avait une soirée au Social le 20 décembre (on y était !), qui a accueilli tout de même Cherokee, Kartell, Jean Tonique, Shook. Du coup on est un petit groupe, où on est souvent bouclés ensemble, mais c’est cool car comme on est tous potes c’est plus plaisant de jouer ensemble. Donc comme j’ai dit tout à l’heure c’était vraiment le 20 décembre, la première étape.

Qu’est ce qu’on ressent quand on apparait sur un EP de la maison Kitsuné ?

C’est cool, être sur un EP de Kitsuné, mais aussi sur un EP de Yuksek et de The Magician c’est vraiment le premier truc que Kistuné me propose alors que je faisais plein de remix non-officiels. Ensuite j’ai fait le remix de  Saint Lou Lou – Maybe You, donc je suis super content d’être sur cet EP. Et surtout, ce qui est sympa, c’est l’évolution de la track originale qui a pris de l’ampleur petit à petit et de voir mon nom sur l’EP. Ça fait quand même un peu rire quand tu vois «  Le Crayon » ! Et la prochaine étape c’est que ce soit mon EP sur Kitsuné et pas que mes remixes.

En parlant de ça, tu as posté une photo sur facebook récemment, tu peux nous en dire plus ?

Sans dévoiler, mais il y’aura une originale à moi, qui va sortir chez eux, sur l’une de leur compile. Mais pour résumer en un mot : Pyramid. Mais ça va se faire très vite comme d’autres trucs tout autant passionnants, mais je préfère rester discret.

Donc un EP va pointer le bout de son nez dans pas longtemps ?

Ca serait un peu trop en dire, mais j’ai des originaux qui s’accumulent dans mon pc depuis 2 ans. Mais pour moi un EP c’est quand même quelque chose d’assez gros et j’ai vraiment envie de le faire bien, même si ça doit prendre le temps que ça doit prendre. En tout cas, il y aura du contenu.

Sinon, les nouveaux artistes du moment, tu en penses quoi ? Tu as déjà joué avec l’un d’entre eux ?

J’aimerais beaucoup jouer avec SHAZAM et Onra, car pour tous ceux que j’ai cité précédemment comme Jean tonique ou Chateaubriand, ce sont mes potes, en prenant le mot « pote » dans le sens le plus large du terme.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Acrossthedays 8489 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines