Magazine Culture

2013 : année de la simplicité

Publié le 08 janvier 2013 par Harry1 @vihidope

2013 : année de la simplicité

Chers lecteurs et visiteurs de ce blog, je vous remercie très sincèrement de votre fidélité et de votre confiance. J’y suis très sensible. Je veux vous souhaiter une très belle année 2013, celle de l’audace, de la responsabilité et, surtout, de la simplicité, pour reprendre les mots prononcés, ce lundi soir, lors de la cérémonie des voeux au Conseil général de l’Orne.

De la simplicité dans les rapports humains. J’ai pu l’écrire, il y a quelque temps, le numérique ne doit pas prendre le pas sur la vie réelle. Nous devons être capables de nous parler, entre collègues, entre amis, en famille et de partir à la rencontre de l’autre, avec de très belles surprises à la clé. « Sors un peu de ta bulle » m’a-t-on conseillé au cours d’une discussion en décembre. Ce que j’ai fait, pour le meilleur !

Simplicité dans nos méthodes de travail, dans notre approche de l’existence en général. Mais pour cela, il faut avoir répondu à de nombreuses questions personnelles et commencer à bien se connaître. Ne serait-ce pas ce qu’on appelle un début d’expérience ? Mais si, mais si ! De cette année 2012, difficile, tourmentée, notamment en première mi-temps, j’ai finalement retiré de précieux enseignements. J’ai appris à prendre du recul (bon, cela ne s’est pas vu tout de suite, je l’admets, mes collègues verront les résultats en 2013

:)
), on m’a tendu la main et même ce cher Blaise Pascal est venu à ma rescousse ! Oui, oui, mais si, souvenez-vous de ces quelques mots, synthèse édifiante de notre condition humaine : « l’homme n’est ni ange ni bête et le malheur veut que qui veut faire l’ange, fait la bête ». Pas mieux pour relativiser sans être blasé !

Ce qui a failli n’être qu’une « annus horribilis », pour citer Sa Majesté la Reine Elizabeth II, l’a échappé belle. Tout compte fait, 2012 aura été plutôt belle et m’aura permis de renouer avec de nombreux et solides fondamentaux ! Il y aura eu, certes, pas mal d’emmerdes (le gros mot, ce n’est pas moi, c’est Charles Aznavour…) mais surtout, l’amour de mes proches et beaucoup d’amis ! C’est ce qui compte, non ?!

Allez, encore très belle année à tous !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Harry1 114 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte