Magazine Culture

Rue des voleurs

Par Fibula
Rue des voleurs, Mathias Énard, Éditions Actes Sud / Leméac, 2012
Rue des voleursÇa ne s’invente pas, à Barcelone, dans le quartier Raval, la Carrer d’En Robadors (rue des voleurs) existe vraiment.C’est là qu’atterrit Lakhdar, jeune Marocain de Tanger, après de nombreuses péripéties entre le Maroc et l’Espagne. On est loin de Gaudi et de la Sagrada Familia, et plus près du Barcelone de Biutiful, ce film d’Alejandro González Innáritu avec Javier Bardem. La Barcelone des réfugiés, des clandestins, des junkies et des voleurs. La Barcelone de la misère humaine, carrefour de plusieurs continents. 
La misère humaine qui ne connaît pas de frontière.
La suite ici... 
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fibula 279 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte