Magazine Culture

Grand-père avait un éléphant, Vaikom Muhammad Basheer

Publié le 04 février 2013 par Antigone

grandpereavaitun"Ce n'était pas qu'elle eût d'objection à être vue par les hommes, les anges, les djinns ou autre créature. Mais elle était une femme musulmane, alors...
Alors elle était prisonnière. Elle n'avait pas droit au vent, ni à la lumière du jour."

Tant que les parents de Kounnioupattoumma étaient riches, rien n'était trop beau pour eux et leur fille. Sa mère considérait d'ailleurs que les prétendants qui se présentaient pour l'épouser n'étaient jamais à la hauteur, en regard de la splendeur passée de leur famille. Son grand-père avait un éléphant qui avait tué quatre kafir !
De plus, la jeune-fille avait sur la joue une tâche de naissance censée porter chance... donc tout le bonheur et le succès était forcément à venir.

Enfermée dans une prison dorée, loin de tout ce qui est considéré comme mauvais et dangereux, Kounnioupattoumma ne connaît rien du monde extérieur, mais le revers de fortune inattendu de son Bapa lui ouvre bientôt les portes de la vie.

Voici un conte indien qui, loin d'être un coup de coeur, se lit joliment bien. J'en ai aimé le rythme et les images dépaysantes.
La réflexion spirituelle qui se dégage de cette petite fable est par ailleurs faussement innocente et pose subtilement la question de l'interprétation des textes religieux.
Une lecture divertissante et intéressante. 

Editions Points - 6.30€ - Novembre 2012

Ce roman est dans la sélection 2013 du Prix de Meilleur Roman des lecteurs de Points [clic ici pour en savoir plus et lire le premier chapitre]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antigone 5421 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine