Magazine Animaux

Canjuers : la guerre a commencé dans le Var

Par Baudouindementen @BuvetteAlpages

CANJUERS (Var) - Créé en 1970, avec ses 35.000 ha de terrain, dont 14 hectares de camp bâti, le camp de Canjuers  est le plus grand champ de tir d’Europe occidentale. Déjà partiellement utilisé entre les deux guerres, il sert actuellement à l'instruction aux unités françaises et étrangères avec 2.500 personnes permanentes et 10.000 hôtes par an. On y tire 75.000 obus, 1.000 missiles et 1.600.000 projectiles de tous calibres en 330 journées de tir par an. C'est dire si les loups ont eu le temps de s'habituer à l'artillerie lourde.

En plus des bâtiments spécialisés, cinq aires de bivouac et des fermes aménagées confèrent une capacité de logement de 5.600 places pour 100.000 hôtes de passage par an. Il est particulièrement destiné à l'entraînement au tir (missiles, artillerie, hélicoptères, chars, etc.) Il est d'ailleurs le seul champ de tir en France permettant les tirs d'exercice de lance roquettes multiples (LRM).

LRM Lance roquettes multiples
LRM Lance roquettes multiples “Musclé, c’est le moins que l’on puisse dire : 85 chasseurs étaient présents dimanche, au petit matin, sur le camp de Canjuers. En plus des lieutenants de louveterie habituels, la société de chasse de Canjuers a été appelée en renfort. L’idée était de réaliser une véritable « battue », technique de chasse qui consiste à déployer un nombre maximum de personnes sur le terrain, pour repousser le loup vers une ligne de chasseurs en embuscade.”
Résultat ? Rien.
Les patous ont encore grossis, sans doute à cause des lance-croquettes multiples. A quand les drônes, les rafales ou la bombe H*?

Source : Wikipédia et FERUS

(*) Au gaz hilarant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Baudouindementen 13860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte