Magazine Animaux

Les loups mangent zero virgule zero six pourcent des ovins

Par Baudouindementen @BuvetteAlpages

Gérard Bailly: « Les agneaux ont autant le droit de vivre que les loups »

0,06%

La parole est au sénateur Gérard Bailly ...

« Président du groupe Élevage, je ne peux être d’accord avec Mme la ministre. Je trouve que la proposition de loi est bien timide, en dépit de son titre initial.

Je ne suis pas hostile au maintien du loup, pourvu qu’on en limite le nombre car sa présence est insupportable dans les alpages. Bien sûr, la filière pastorale est confrontée à des problèmes économiques, mais le loup en rajoute. Les éleveurs se sentent trahis pour cause de biodiversité et pour faire plaisir aux écologistes.

Êtes-vous crédible, madame la ministre, de prôner le bien-être animal alors que vous laissez 5 000 ovins se faire égorger chaque année ? Faut-il attendre des attaques sur les enfants pour se mobiliser ? (…)
Les éleveurs qui tuent un loup sont traînés devant les tribunaux, condamnés à des amendes. Votons ce texte. Onze loups abattus chaque année ? Quand on sait que les effectifs augmentent dans le même temps de 60 ou 70 (…)

J’en reviens à mes moutons. (Sourires) Dans le Jura, j’ai vu une agricultrice pleurer devant les cadavres de quinze brebis. Pour ne plus vivre un tel cauchemar, elle a vendu ce qui restait de son troupeau. Je pense à cette femme comme vous, vous pensez aux loups.

Cette proposition de loi ne vise pas à donner bonne conscience : le nombre de loups doit diminuer, comme le nombre de lynx dans le Jura. Je vous interrogerai prochainement sur le coût de ces prédateurs. L’abandon de l’élevage coûtera très cher.

  • En 1980, il y avait 12 849 000 ovins en France ;
  • 8 490 000 en 2006 ;
  • 7 959 000 en 2012.
  • Nous perdons 300 000 ovins chaque année et la France importe 55 % de sa viande ovine !

Mon combat se poursuivra tant que l’on ne s’en prendra pas à ce prédateur (…)

Dans les Alpes-Maritimes, la production ovine s’effondre avec les conséquences que l’on sait. Les éleveurs font dix à douze kilomètres dans la montagne pour sécuriser leurs animaux. Y en a-t-il beaucoup qui consentiraient de tels sacrifices ? La ministre de l’agro-alimentaire dit craindre la végétalisation de la France : l’élevage est menacé, attention ! Je comprends les éleveurs qui jettent l’éponge après des attaques répétées. Des mots, des mots, des mots : les agriculteurs en ont assez !
Le lynx aussi sévit dans le Jura ; mais le préfet a fait discrètement relâcher en forêt un de ces animaux qui avait été blessé, puis soigné… Comment voulez-vous que les éleveurs vivent ça ? Ils ne comprennent plus ! (…)" (Source)

Commentaires

Il n'y a pas besoin d'argumenter beaucoup. Si vous voulez vous faire une idée de la responsabilité du loup dans la crise du pastoralisme, un simple calcul suffit

  • Il y a 7,5 millions d'ovins en France fin 2012.
  • La France perd 300.000 ovins chaque année (4% du total).
  • Les loups sont responsables de la mort de 4.910 ovins en 2011, et de sans doute plus ou moins 5.000 moutons en 2012. Soit 0,06 % du total) .
  • Les ours en tuent de 300 à, 350 chaque année, parfois moins. (0,005 % des brebis)...

Pour les 294.650 autres ovins qui disparaissent chaque année (3,9% du total), on n'entend pas les pastoraleurs râler... Silence de... mort !

Et pendant cette belle tirade de Gérard Bailly...
"Le sénateur Gérard BAILLY aurait-il des difficultés financières ? On pourrait le penser lorsqu'on lit le compte-rendu du conseil municipal d'UXELLES en date du 19 décembre 2012 dans lequel il est précisé qu'il a attribué une subvention de 50 € à la petite fille du sénateur Suzy BAILLY pour des cours de natation. N'oublions pas que cette subvention, pour avoir été attribuée, a été demandée par la famille du sénateur. On croit rêver ! De l'indécence à l'état pur ! A quand notre sénateur aux "restos du coeur" ?"

Source : Jurapaysdeslacs


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Baudouindementen 13860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte