Magazine Cinéma

Nintendo : Iwata et le cloud gaming : doutes ou craintes?

Par Repostit @S2PMag

Ce bon Monsieur Iwata a visiblement beaucoup de choses à dire, surtout relativement à ce que Nintendo ne fait pas. Son avis sur le cloud gaming laisse transparaître une certaine crainte…

iwata

Une remise en question: trop difficile?

Si sur certains points, on peut dire que Nintendo a su tirer le maximum, comme avec ses consoles portables qui sont les seules à vraiment exister sur le marché, on ne peut en dire autant de tous les autres produits. Sur certains points, big N se veut (trop?) conservateur, refusant de se mettre au goût du jour, par exemple en ce qui concerne le online, qui est bien loin de ce que propose Microsoft ou Sony. Alors forcément, quand on évoque la phase suivante, le cloud gaming, qui, qu’on le souhaite ou non, finira bien par arriver d’une manière ou d’une autre, on peut se demander ce que prévoit Nintendo dans le domaine. Parce que si rien ne se fait, ce ne sera pas 1, mais 2 trains de retard qu’aura le fabricant dans le domaine…

Récemment, Iwata s’est quelque peu lâché sur le sujet. Il déclarait :  »Le mot cloud gaming est l’un de ceux que nous entendons le plus récemment, mais j’aimerai que les gens comprennent qu’il y a certaines choses que cette technologie n’est pas en mesure de réaliser« . Bien qu’affirmant que certains jeux pourront tirer parti de cette technologie du cloud, il s’est empressé d’ajouter : « Dans le cas de jeux hautement interactifs, en particulier les jeux d’action, le temps requis pour transmettre l’injonction d’un bouton à l’écran devient critique. Les lois de la physique existent, il faudra toujours un certain temps pour transmettre ces données, et compte tenu du niveau actuel de la technologie Internet, il y aura toujours un certain temps de latence entre l’émission et la réception de données, et leur traduction en images à l’écran. »

Bien que ces déclarations soient exactes, il ne faut pas oublier que la technologie continue d’évoluer, et qu’elle est déjà exploitable à l’heure actuelle. On se demande si la vraie latence ne se situe pas ailleurs, et que plutôt que de se mettre au moins au goût du jour, big N ne préfère tacler d’avance ce qui se prépare du côté des 2 concurrents frontaux, Sony en tête. D’autant que ce dernier à, dans ses cartons, un certain Gaikai, service de cloud gaming, racheté l’an dernier, qui toutes les chances d’être un service intégré à la prochaine Playstation…

Éric Rivera


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte