Magazine Cinéma

[Critique DVD] Taken 2

Par Gicquel
[Critique DVD] Taken 2

Bryan Mills, ex-agent de la CIA aux compétences si particulières, a réussi à arracher sa fille des mains d’un gang mafieux. Un an plus tard, le chef du clan réclame vengeance. Cette fois-ci, c’est après lui qu’ils en ont.

[Critique DVD] Taken 2
"Taken 2" de Olivier Megaton

Avec : Liam Neeson, Maggie Grace,Famke Janssen

Sortie le 06 février 2013

Distribué par Europacorp

Durée : 82 minutes

Nombre de : 1

Film classé : Accord parental souhaité

Le film :

★
★
★
☆
☆

Les bonus :

★
★
★
☆
☆

C’est un film d’action qui sent la poudre et la mafia. Logique. Mais avant qu’il n’explose sous le coup de boutoir de méchants albanais (re-logique), on lui intente un procès d’intention. C’est une suite, le genre de rallonge qui n’a pas forcément bonne presse. Mais cette fois elle n’a pas à en rougir.  Ensuite Luc Besson au scénario (minimum vital) et à la production (énorme) fait fuir les biens pensants de la pellicule argentique.
Si « Taken 2 » ne révolutionne pas le genre, il l’habille de manière tout à fait seyante. Il faut réajuster quelques dialogues parfaitement pompeux (« Quand un chien ronge un os, il ne faut surtout pas le lui enlever ») et oublier les premières armes d’une mise en scène très sentencieuse. Bien appuyée dans le style « voyez où ça fait mal », avec un jeu d’acteurs tout à fait stéréotypé…

taken 2

Après quoi on peut passer aux choses sérieux, quand le danger se rapproche avec toutes les ficelles du film d’action qui vous donne le frisson : le téléphone que l’on ne décroche pas, les rues encombrées qui gênent la course-poursuite, les voies sans issue….
C’est du grand classique, mais à mon sens il fonctionne parfaitement grâce à une réalisation arc-boutée sur tous les fondamentaux du film d’action et des modes opératoires parfois originaux. La manière de localiser le lieu de détention de Bryan et son épouse, est quand même fortiche. La confrontation entre le héros et le chef du clan Murad (l’inusable Rade Serbedzija) ne manque pas de classe.
On arrive alors pile au milieu du film, on est dans le timing d’un genre hyper calibré qui a réuni tous les ingrédients nécessaires à la confection d’un bon spectacle.

LES SUPPLEMENTS

  • Le making of des cascades et poursuites (7 mn)

Assez impressionnant, et tout sur le système du « top rider » (conduite déportée sur le toit, drôle d’impression).

  • Scènes coupées, commentées (5.45 mn)

Elles étaient effectivement répétitives ou ralentissaient le déroulé.

  • Anecdotes (3 mn)

Une sorte de bêtisier, vraiment très drôle, de courtes séquences. Efficace.

  • Valise explosive (4 mn)

Tout ce qu’il faut savoir sur la valise que possède notre héros. Un détail amusant


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gicquel 940 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines