Magazine Bd

Bird de Carlos Trillo et Juan Bobillo

Par Aaapoum Bapoum

Masque, tatouages et vengeance

Le masque et la dualité qu'il crée forment le cœur des histoires de super héros. Plus anciennement c'est un thème couramment abordé dans la littérature populaire. Jekyll et Hyde, Dantès et Monte-Cristo,  de la Vega et  Zorro... les ancêtres de Hulk, Iron-man et Batman sont innombrables. Dans la littérature comme dans le monde des comics certains cas relèvent de la double identité, les autres de la double personnalité (les uns choisissent de revêtir le masque, les autres le subissent). C'est tout naturellement que Carlos Trillo, scénariste argentin à la créativité généreuse et bouillonnante, s'était attaché tout au long du projet Cybersix, qu'il mena avec Carlos Meglia, à souligner les liens qui unissait la bande dessinée à ses sources littéraires. Dans la série Bird, dessinée par Juan Bobillo, 3 tomes parus chez ERKO, il reprend le thème du masque mais cette fois-ci dans un thriller contemporain débarrassé du super-héroïsme.

Le masque dissimule tout en modifiant ce qu'il recouvre. Le porteur du masque change : puisque sa personnalité est voilée, une nouvelle peut surgir. Le masque est justement un élément primordial dans beaucoup de rituels magiques et le risque est grand pour le porteur de se retrouver possédé.

Bird
L'héroïne de Bird s'appelait Jobeth. Son frère parvint à la faire interner dans un  hôpital psychiatrique  pour être le seul à bénéficier d'un héritage familial. La pauvre et timide Jobeth est rendue à l'état de légume à cause des drogues dont elle est abreuvée. Elle parvient à s'échapper. Son ordure de frère lance des tueurs à ses trousses. Pour leur échapper elle change donc d'identité. Le passage se fait par une initiation classique : abandon de pilosité, scarifications et tatouages. Un masque créé par retraits et ajouts à une figure initiale. Désormais elle sera Bird, mannequin adulé au charisme arrogant. Pour se dissimuler elle étale donc son visage sur tous les murs de la ville. Omniprésente (sans pour autant se marier au président) elle devient invisible et tout lui est permis. Elle va pouvoir ourdir sa revanche.

Sans dévoiler davantage une intrigue pleine de rebondissements et d'action mâtinée de sado-masochisme dont sont friands les argentins, il me reste à vous dire que l'histoire est bien complète, menée avec vigueur sans s'embarrasser des ressorts les plus prévisibles. Le plat corsé de drogues, de sexe et de violence tant physique que psychologique est ici servi en couleurs directes, en aquarelles fort tendres, ce qui créé un effet déroutant assez séduisant. Le dessin de Bobillo arrondit ainsi les excès de Trillo par un voile de lavis et insuffle un peu de douceur dans un univers à la noirceur désespérée.

Bien sûr chez AAAPOUM BAPOUM vous trouverez les trois tomes en pack, en très bel état pour ne pas dire neufs, pour la somme concurrentielle de 19,50€ au lieu des 37,50 € initiaux...
 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Béni soit Juan Asensio !, par Christopher Gérard

    Illustration : Revue Science/AAAS. Revue de presse Maudit soit Andreas Werckmeister ! par Olivier Noël. Maudit soit Transhumain !, du même. De l'art de la... Lire la suite

    Par  Juan Asensio
    CULTURE, LIVRES
  • Anthologie permanente : William Carlos Williams

    Les chasseurs dans la neige L’hiver est partout montagnes glacées à l’arrière-plan retour de la chasse vers le soir à gauche de robustes chasseurs ramènent... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, POÉSIE
  • Jean-Louis Murat - A bird on a poire

    Jean-Louis Murat bird poire

    Après Lilith, Jean-Louis Murat sort en septembre 2004 le très mélodique A Bird On a poire. La pochette est vraiment particulière et le titre est une sorte... Lire la suite

    Par  Unjouruncd
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Carlos In Memoriam

    Parce qu'il était un grand gourmand devant l'Eternel, et parce que je fus (peu de temps, mais quand même) un amateur d'Oasis, j'ai ce matin une pensée pour lui ! Lire la suite

    Par  Thierry Roussillon
    CHANSON FRANÇAISE, CULTURE, INSOLITE, MUSIQUE
  • Blog Carlos

    Blog Carlos

    Le dernier bisou de Carlos Le chanteur Carlos est mort ce matin à 64 ans d’un cancer foudroyant. Figure de la chanson populaire, il était le fils de la... Lire la suite

    Par  Delphine Du Blog Le Navire
    CHANSON FRANÇAISE, CULTURE, MUSIQUE
  • Le chanteur Carlos est mort

    chanteur Carlos mort

    PARIS (AFP) — Le chanteur Carlos, figure de la chanson d’humour française et fils de la pédopsychiatre Françoise Dolto, est mort jeudi matin à Paris à l’âge de... Lire la suite

    Par  Plusdebuzz
    CHANSON FRANÇAISE, CULTURE, MUSIQUE
  • Adieu Carlos

    Adieu Carlos

    Le chanteur Carlos est décédé ce jeudi 17 janvier 2008 dans un hôpital parisien. Il souffrait d'un cancer. Sa maladie avait été diagnostiquée il y a à peine 2... Lire la suite

    Par  Guillaume
    CULTURE

A propos de l’auteur


Aaapoum Bapoum 196 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines