Magazine Amérique latine

Top 5 Nicaragua

Publié le 09 février 2013 par Ameriquelatine

Le Nicaragua fut certainement l’un de mes pays favoris lors de mon voyage en Amérique Centrale. Une superbe surprise car je ne connaissais rien de ce pays avant d’y mettre les pieds, à part que c’est le pays le plus pauvre d’Amérique Centrale. J’y allais donc, remplie de préjugé. L’avantage c’est que je n’ai pu qu’être favorablement surprise, par la gentillesse de ses habitants, leur ouverture, leur culture, leur histoire, la nature aussi impressionnante que diversifiée…

1. Granada

Une douce introduction au Nicaragua. La ville est superbe architecturalement et a de nombreuses activités culturelles et touristiques à offrir entre ses musées, la laguna de Apoyo, le volcan Mumbacho, les isletas… On peut critiquer le fait que la moitié de la ville soit envahie par des expatriés et des touristes. Il n’empêche que c’est le lieu idéal pour appréhender le Nicaragua et apprendre l’espagnol !

S12

2. Les îles Solentiname

Un secret bien gardé que cet archipel d’îles perdues dans le lac Nicaragua. La plupart sont inhabitées, peuplées seulement d’animaux dont ces gracieux oiseaux blancs. Les plus grandes îles sont le paradis d’artistes qui créent dans la plus grande sérénité. De gré ou de force, vous devrez resté plusieurs jours dans ce havre de paix naturel car les bateaux qui relient l’archipel au continent ne passent que deux fois par semaine.

3. Little Corn island

Cap sur les Caraïbes. Pour vous rendre sur cet îlot paradisiaque vous avez la manière rapide (1h30 d’avion à partir de Managua + 30 minutes de bateau à moteur) et la manière lente (1 bonne journée de voyage). L’île est de plus en plus touristique donc il faut se dépécher de la découvrir avant que ses superbes plages de sable blanc soient couvertes d’hôtel et préférez le coté Ouest, plus roots et backpacker que l’Est. Niveau activités, vous avez le choix entre snorkling, baignade, bronzage, dégustations de poissons, fêtes improvisées sur la plage, rencontre avec des voyageurs…

4. Isla de Ometepe

Une île merveilleuse surmontée de deux volcans. J’aurai aimé y passer deux semaines pour arpenter ses moindres recoins. Si la baignade dans le lac qui l’entoure peut être un peu aventureuse étant donné ses grandes vagues (et ses requins d’eau douce bien qu’on en est pas vu depuis plusieurs années), il reste une superbe option, une oasis au milieu de l’île : Ojos de agua. Une piscine naturelle bien agréable après une journée à se promener dans la nature, l’ascension de l’un des deux volcans, la recherche de pétroglyphes, une balade à cheval…

E7

5. El Castillo

Une sensation de bout du monde. On accède à ce village sans voiture et sans route par la rivière San Juan, après un trajet de 2 heures en bateau à partir de San Carlos. On vient là pour déambuler dans les rues vivantes, manger de grosses crevettes, faire des treks dans les réserves naturelles alentours, observer les papillons ou faire une pause vers le village encore plus isolé de San Juan del Norte (5h de bateau)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ameriquelatine 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte