Magazine Culture

Holy Fire : les Foals tombent de haut

Publié le 12 février 2013 par Jeam
Holy Fire : les Foals tombent de haut
Producteur : Flood & Moulder
Editeur : Warner Music
Note de l’album : 2/5
Commentaires : Trois ans après la sortie de l’éblouissant Total Life Forever, les Foals livraient aujourd'hui Holy Fire, leur troisième album. Malheureusement, ce lundi restera une date marquée par la chute de plusieurs êtres jusqu'alors bénis des Dieux. Outre l'abandon de son poste par l’hôte du Vatican, notre club des cinq d'Oxford semble également avoir perdu la grâce. Alors que Total Life Forever proposait une atmosphère grandiose et enivrante, ce nouvel opus s'égare trop vite après un démarrage pourtant grisant (un prélude sympathique, un "Inhaler" correct suivi d'un très bon "My Number"). Le disque se trouve alors plongé dans les abysses par une voix qui oscille entre le gémissant ("Bad Habit") et le poussif ("Stepson", "Moon"). Rien n'est cependant aussi inaudible que lorsque les cinq se lancent dans un revival des pires pages de la New Wave ("Everytime", "Late Night", "Out of the Wood"). Dans un enchainement si dissonant, même des titres valables comme "Milk & Black Spiders" et "Providence" n'arrivent pas à émerger tant les sens sont épuisés par ce décevant ensemble. L'actualité du groupe aura cependant le mérite de nous inviter à réécouter Total Life Forever qui reste un enchantement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeam 46 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines