Magazine Bd

Gérard Latuile manque de chance

Par Casedepart @_NicolasAlbert

x9782723491334_1_75_jpg_pagespeed_ic_3l0xwZUItb

A quelques jours de la Saint-Valentin, voilà une histoire qui neva pas manquer de nous faire réfléchir sur les relations homme-femme. Bref, dans le grand panthéon des antihéros que nous servent parfois la BD, la littérature ou le cinéma, ce Gérard Latuile n’est pas mal.

Voici donc un jeune homme, trentenaire, comédien et plutôt malchanceux avec les femmes. Comme beaucoup d’hommes de son âge, il s’aperçoit que celles qui lui plaisent « sont toujours celles avec qui je suis incapable de vivre ».

On va le découvrir dans le premier tome des Chroniques d’un maladroit sentimental, sous titrées « Petit béguin et gros pépins » qui nous entraînent dans l’univers d’un héros parfois drôle, souvent touchant.

Le fils de Woody Allen et de Pierre Richard

Vous ne saurez rien d’Edith, de Coline, de Laurence, d’Elisabeth ou de Marie, non, rien… Des « ex » de Gérard, pas vraiment doué pour la stabilité amoureuse. Heureusement, il y a Florence, le nouveau béguin de Gérard. Cette fois, il le sent, elle sera la femme de sa vie, même flanquée de trois marmots. Voilà en tout cas notre personnage encore amoureux qui nous fait part de ses états d’âme. C’est là une des particularités de cette BD. Tel un regard caméra, Gérard s’adrese souvent directement à nous, lecteur, devenu le témoin direct de ses bourdes et de ses déconvenues. « Je me suis longtemps identifié à Pierre Richard », lâche notre héros à la fin de cette histoire.

Il y a effectivement un peu de cette maladresse touchante qu’on connaissait au Grand blond avec une chaussure noire dans ce Gérard, un peu aussi de Woody Allen dans sa manière d’appréhender l’existence.

Les auteur de cet opus, Vincent Zabus au scénario, Daniel Casanave au dessin et Patrice Larcenet à la couleur ont su croquer avec bonheur ces tranches de vie amoureuse. On attendra donc le deuxième tome avec une certaine impatience. Pour que Latuile connaisse enfin la chance…

  • Les chroniques d’un maladroit sentimental (t.1)
  • Dessin: Daniel Casanave.
  • Scenario: Vincent Zabus
  • Editeur: Vents d’Ouest (collection Hors collection)
  • Parution: janvier 2013
  • Prix: 11, 50 euros

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Casedepart 4468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines