Magazine Cuisine

Les végétariens se " rebeefent "

Par Bioaddict @bioaddict

L' " Association végétarienne de France " s'insurge contre les propos de François Hollande qui a déclaré le 5 février devant le Parlement Européen que ce sont aujourd'hui " les productions animales qu'il convient de favoriser par rapport aux productions végétales ", car " il y a une vraie crise de l'élevage en Europe ". Les végétariens se  

L'association Végétarienne de France (AVF) n'a pas apprécié les propos de notre Président de la République en faveur de la consommation de viande. Et elle le fait savoir dans un communiqué qu'elle a adressé à la presse. Les raisons de sa colère sont multiples. Elle estime en effet que " L'élevage pratiqué en France et en Europe est la première source de pollution car il recouvre déjà 2/3 des terres agricoles en France, consomme 10 fois plus d'eau que pour produire des protéines végétales, pollue nos rivières et nos plages, nécessite encore et encore des déforestations, et est responsable de 18 % des gaz à effet de serre (autant que les transports ou l'énergie). Selon elle " la réduction de la part carnée de l'alimentation devient ainsi le levier majeur pour chaque habitant, de réduire le réchauffement climatique ".

L'AVF estime aussi que " la consommation actuelle de produits animaux est une catastrophe sanitaire ". Ainsi, selon elle, " les recommandations du PNNS (Programme National Nutrition Santé), qui conseille de manger 1 à 2 fois de la viande par jour, et 3 à 4 fois des produits laitiers par jour, influent notablement sur les cancers (colorectal, de la prostate et du sein en particulier), les maladies cardiovasculaires, l'obésité, l'hypertension, l'ostéoporose, le diabète de type 2, l'altération des fonctions cognitives, ainsi que nombre de pathologies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde ". Elle estime donc que " si nous végétalisons notre alimentation, nous pouvons réduire de façon drastique les facteurs de risque pour toutes ces maladies et arriver ainsi à un monde où les humains seront en meilleure santé et, par conséquent, à réduire le déficit de l'assurance-maladie ".

Enfin pour l'AVF, " Les conditions de l'élevage industriel sont indignes d'un grand pays comme le nôtre " car selon elle " 82 % des 700 millions de poulets de chair sont élevés sans accès à l'extérieur, 81 % des 47 millions de poules pondeuses et 99 % des 40 millions de lapins sont élevés en batterie de cages. 90 % des 25 millions de cochons sont élevés sur caillebotis en bâtiments. Et si les bovins ont encore souvent un accès à l'extérieur, certains d'entre eux passent aussi leur vie en stabulation ".

L'Association demande donc au président de la République " qu'un nouveau PNNS soit élaboré indépendamment des lobbys agro-alimentaires, dans lequel le rôle des protéines végétales, aujourd'hui très largement sous-estimé, soit mis en valeur, et de soutenir la campagne " un jour sans viande " : un-jour-vegetarien.fr

Mathilde Emery

Plus d'infos sur www.vegetarisme.fr et www.viande.info.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte