Magazine Conso

Je n'ai plus confiance en la distribution alimentaire

Par Parolededemocrate
Après cette affaire de tromperie à l'échelle européenne dans le secteur alimentaire que je considère comme extrêmement grave et même préoccupante, je retire totalement ma confiance au secteur de la distribution alimentaire. Les industriels mais aussi les autorités européennes ont trahi la confiance que le public leur accordait. Ce qui s'est passé avec l'histoire de présence effective de viande chevaline en lieu et place de viande bovine n'est pas un incident passager, il est révélateur d'un système qui marche sur la tête. Cette arnaque ne touche pas que la marque Findus qui au moins elle a eu le courage de se mettre en avant mais en réalité la presque totalité des grandes marques qui discrètement ont fait retirer leurs produits et se dire que des enseignes comme carrefour ou casino ou même auchan qui se vantaient auprès de leurs clients d'être à la pointe du contrôle et de la qualité en nous demandant presque d'acheter les yeux fermés et qu'ils étaient au top de tout fait que je ne peux plus faire confiance à ces marques et que dorénavant, je m'abstiendrai d'acheter de très nombreux plats préparés. Je passerai plus de temps dans ma cuisine mais il n'est plus question d'acheter du n'importe quoi . Les responsables politiques et industriels nous indiquent qu'il n'y a pas de risque sanitaire mais ils en savent quoi ceux qui ne savent même pas ce qu'il y a dans les paquets vendus. Ils feraient mieux de se la fermer une bonne fois pour toute au lieu de débiter des âneries. Et puis qui nous dit qu'il n'y a pas autre chose que du cheval dans les plats surgelés, qui nous dit que les carcasses utilisées n'étaient pas malades. En lisant quelques articles sur le sujet , j'ai découvert l'inutilité de certains intermédiaires qui en réalité font du négoce de la viande comme d'autres vendent du pétrole ou des vêtements sans se préoccuper du produit. La répression des fraudes dont c'est le rôle de prévenir réagit quand le scandale éclate mais bien trop tard. a se demander ce qu'elle fait le reste de l'année: http://www.francetvinfo.fr/viande-de-cheval-une-inspection-de-la-repression-des-fraudes-est-en-cours-chez-comigel-et-spanghero_248519.html Et chacun de jeter la responsabilité sur l'aute. Findus et d'autres marques accusent Comigel qui accuse Spanghero. Pour moi, ils sont tous responsables et coupables d'avoir déléguer ce qui était de leur ressort: le contrôle de ce qu'ils vendaient et j'ai bien l'impression que la seule chose qui les préoccupe est le gain et dans ce domaine, il n'y a pas de petite économie. Qu'aujourd'hui, ils paient les pots cassés n'est pas fait pour me perturber.
La facilité adoptée pour se dédouaner a été de faire porter le chapeau par le maillon
faible de la chaîne , les sociétés roumaines, le bouc émissaire facile en niant ses responsabilités sauf que le client final s'intéresse au
distributeur final et non à la source qu'il ne connait même pas. C'est aux intermédiaires qui
se font du bénéfice sur le dos du client de faire leur job.
http://www.francetvinfo.fr/video-info-france-2-nous-avons-vendu-de-la-viande-de-cheval-comme-de-la-viande-de-cheval-assure-un-abattoir-roumain_249069.html

Un exemple ici qui montre que le secteur de la distribution de viande est complètement flou et incohérent.
 On découvre que la viande roumaine peu importe sa nature passe par plusieurs sociétés écrans avant d'atterrir dans l'assiette du consommateur. Je parle bien de sociétés écran parce qu'à part se faire de l'argent, elles n'apportent aucune valeur ajoutée à la viande.  Prenons le cas des produits Findus, Ce produit est fabriquée par une société luxembourgeoise du groupe Comigel qui se fournit auprès de la société spanghero chapeautée par le groupe Poujol qui s'est fourni auprès d'un trader et qui lui même s'est fourni auprès d'un trader qui aurait acheté sa viande en Roumanie. La question est de savoir s'il est normal d'avoir autant d'intermédiaires sur une denrée oh combien délicate et qui plus est sans exercer le moindre contrôle dessus.  voir article ci-joint ici .
 La société spanghero  souhaite se dédouaner en indiquant qu'elle a acheté de la viande de boeuf en s'appuyant uniquement sur l'étiquetage mais a t-elle vérifiée le produit ? pas du tout.  Spanghero a juste servi d'intermédiaire et là, ce n'est pas normal .
"Dans le cadre de son activité de négoce, la société Spanghero, précise avoir acheté et revendu en l'état des produits étiquetés "minerai de boeuf désossé surgelé UE (origine Roumanie)" à son client Tavola, conformément à ses demandes. Aucune transformation n'a été faite sur les produits vendus à son client." précise encore le communiqué.  Tavola est la filiale luxembourgeoise de l'entreprise française Comigel qui produit les lasagnes incriminées, et qui transforme la viande.
 En résumé, nous sommes dans un secteur hyper sensible où tout le monde fait confiance à tout le monde par mesure surtout d'économie et que le dindon de la farce, c'est le consommateur qui quel que soit le résultat de l'enquête payera les pots cassés et ceux qui se seront faits du blé sur la viande s'en sortiront une nouvelle fois blanchis. La leçon a tiré est que l'expérience de la crise de la vache folle, de la tremblante du mouton
ou de la grippe aviaire n'a servi à rien.
Le citoyen consommateur pensait que la traçabilité était parfaite, que les contrôles étaient absolus mais à vrai dire, on peut comprendre son désarroi surtout au vu du délai entre l'alerte anglaise et la réaction française, près de deux semaines. Dans cette affaire, ce sont les industriels qui ont triché, fait preuve d'irresponsabilité totale mais le politique a aussi une lourde part de responsabilité en n'ayant pas assuré la sécurité alimentaire. La faille est énorme et elel aura du mal à être comblée.
http://www.lindependant.fr/2013/02/09/la-societe-spanghero-poursuit-son-fournisseur,1726078.php
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/20130209trib000747806/lasagnes-findus-le-circuit-infernal-de-la-viande-de-cheval.html

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Parolededemocrate 2305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte