Magazine Culture

Chronique de l’album de The Neighborhood par Witz Montpellier

Publié le 12 février 2013 par Witzmontpellier @WitzMontpellier

Qui n’a pas un jour dans sa vie rêvé de prendre sa guitare, d’aller frapper à la porte de ses (meilleurs) potes pour leur mettre un instrument dans les mains et de se mettre au service du Rock’n'Roll?

Personne ?

Pourtant c’est à peu près comme ça que s’est formé The Neighborhood en 2006, ce jeune groupe bien de chez nous qui livre enfin leur 1er « Self-Titled » album. Je dis « enfin » parce que  The Neighborhood n’en est pas vraiment à ses débuts, après quelques concerts dans la région montpellieraine, un set live plutôt rodé et quelques titres distillés ça et là sur le net, on pensait que les mecs de The Neighborhood n’allaient pas donner suite au délire.

Pour être honnête ce n’est pas vraiment une sortie que l’on attendait vraiment (le genre est très représenté dans le paysage musical actuel et par de très bons groupes). Pourtant, c’est vrai que sur scène ces musiciens sont à l’aise et qu’ils nous livrent une représentation toujours pleine d’énergie grâce à un set rythmé qui est très bien interprété et surtout des chansons qui sont dans l’ensemble assez légères et dansantes dans un registre pop/rock très bien maitrisé.
Autant le dire tout de suite, toutes ces qualités se retrouvent sur le disque, qui tant d’un point de vu technique qu’artistique est très réussi. C’est probablement en partie grâce à la collaboration avec Noah Shain (Fool’s Gold, Skrillex, Orson…), qui leur donne la chance d’aller faire mixer leur galette chez nos chers amis américains ! Du coup on se retrouve avec une production qui vaut le détour (ce qui surprend un peu quand on voit la tête de la pochette si vous voulez mon avis).

Chronique de l’album de The Neighborhood par Witz Montpellier

Bref venons en au fait.

L’album s’ouvre sur « DON’T CARE » et annonce la couleur. La batterie donne le rythme, la guitare rentre et balance une mélodie dans le genre bien rock’n'roll. Le tout est accompagné par le chant qui fait lui aussi son entrée sur un couplet tout en retenu, qui ne fait qu’annoncer un refrain complètement barré, qui s’envole enfin avec l’arrivé de backing vocals transformant ainsi le morceau en hymne rock, que l’on a envie de chanter avec ses potes en soirée. On a même droit au solo de gratte qui va bien pour substanter notre appétit en air guitare !

La pointe de folie Rock est bien là, et on aime ça. Le reste de l’album est à l’image de ce premier titre, assez fou, sans prise de tête, entraînant. On se prend à fredonner inconsciemment (« STUPID BED »).
Certains morceaux sont plus affirmés rock comme c’est le cas pour « BOB MARLEY » et « LALALA » avec sa basse qui envoie du lourd et son refrain pop. D’autres sont plus calme (« THE NEIGHBORHOOD », « ****ING ANGEL ») mais tous ont le potentiel de vous faire prendre votre pied. D’ailleurs c’est la qu’ils sont forts chez The Neighborhood, le métissage est réussi avec des couleurs pop, funk voir reggae sur certaines chansons telle que  »JANE » avec ses guitares wawa sorties de nulle part et son synthé qu’on retrouvera aussi sur plusieurs morceaux.
On prend du plaisir sur chaque pistes tant le chant est irréprochable, on s’en rend facilement compte sur le léger mais néanmoins couillu « NO MATTER » et son envolée vocale finale assez surprenante. Pourtant c’est aussi là que le bât blesse. Pour moi, on sent un peu trop que l’anglais n’est pas la langue natale du chanteur ce qui perturbe légèrement sur certaines chansons.

Au final cet album est plein de bonnes choses et réserve pas mal de surprises. Y en a pour tous les goûts, la production est très bonne et on sent le travail des musiciens. Mais on sent surtout qu’ils se sont fait plaisir en mixant des influences diverses mais de façon toujours très juste. Quand j’écoute l’album dans ma voiture j’ai l’impression de partir en vacance avec mes potes et ça pour moi c’est un gage de qualité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Witzmontpellier 7711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines