Magazine Culture

Chloe aftel, l’air de rien

Par Blended @blendedph

1 

Chloe Aftel est discrète. Elle ne fait pas partie de ces photographes dont on reconnaît les œuvres parmi mille autres et dont on se lasse aussi vite qu’on s’enthousiasme. Chloe Aftel s’efface derrière son cliché et son sujet. À feuilleter ses séries, elle donne l’impression d’improviser, de s’adapter en permanence. À la lumière, aux visages, aux postures… comme si rien était préparé. Comme si l’artiste laissait naître la beauté naturellement, qu’elle n’était que témoin, spectatrice.
Et c’est là l’une de recette de la photographie : trouver un équilibre entre maîtrise et laisser-faire.

2
 

4
 

5
 

6
 

8
 

10
 

11


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blended 45115 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines