Magazine Culture

Lire pour moins cher

Par Stephanier
Entrer dans une librairie et repartir les mains vides, c’est pas loin de mission impossible pour moi. Pour moi ou pour les enfants. Une toupie beyblade, non, mais va regarder s’il y a un bouquin qui te plaît…. Je suis une consommatrice assez assidue…En même temps, c’est ce qui me plaît, même que j’en fais un blog… Mais quoiqu’on en dise, les livres, c’est pas donné. Tiens, je parlais des légendaires, Le grand trip des 8-10 ans, et ben, plus de 10 € la BD…. Pour ma part, j’essaie en général de privilégier les poches. Genre je note les nouveautés qui me font envie et j’attend leur sortie poche. Pour les enfants, encore petits quand même, c’est compliqué cette histoire…Le budget peut vite grimper. Alors, quels plans B, C,… ? 1/ la bibliothèque municipale. Il y en a partout (ou presque) et pour les enfants c’est le top. Chez nous, c’est LE fournisseur de BD. Tous les tintins, les schtroumpfs, les tuniques bleus (les indémodables) y passent.  Pour les plus petits, on prends dans les bacs, on teste, parfois sur place. Tous ne fonctionnent pas, mais c’est pas grave. Et puis, il y a ceux qui fonctionnent bien (allez, maman, on le prend celui là. Euh, ça fait 4 fois ma chérie…mais si si, on le reprend quand même !), ceux là, on peut les acheter (pour soi ou les petits copains par exemple). Et puis souvent, pour les enfants, c’est gratuit la bibliothèque. Vraiment, Pas de quoi s’en passer. J’avoue que je l’utilise assez peu pour moi…j’aime avoir mes livres et mon temps n’est pas toujours figé et je n’ai pas envie de devoir me dépêcher pour finir. 2/ les vides greniers. Les BD à 2 €, les packs de petits contes à 1 €. Contrairement aux jeux, il est très facile de contrôler l’état du livre sur place, pas de mauvaise surprise. Ce que je fais, c’est que je donne une petite somme (au grand) et je lui laisse libre choix pour les dépenser. Et en fonction des lieux, on peut trouver des livres relié cuir pour rien (j’habite l’ouest parisien !). 3/ les ventes d’occasions sur le net. Priceminister, le bon coin, amazon en propose. Attention à bien regarder les frais de port sur certains sites (parfois plus élevé que le prix du livre). Pour les réduire trouvez un vendeur bien achalandé pour grouper les achats. 4/ les sites de troc : poche troc, bibliotroc…On s’inscrit, on paye une adhésion annuelle (pas toujours, il y en a des gratuits) on propose ses propres livres et on peut commander ce que l’on a repérer. Je n’ai pas tenté encore, mais c’est super intéressant comme principe. Et puis, il y a les manifestations locales à surveiller. Il y a parfois des bons plans : possibilité d’échanges, d’achat d’occasion…. Et vous, ou achetez vous vos livres et ceux de vos enfants ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines