Magazine Cinéma

Sugar man de malik bendjelloul : une histoire extraordinaire

Par Acrossthedays @AcrossTheDays

Sugar Man, c’est l’histoire folle d’un chanteur/musicien américain – Sixto Rodriguez – complètement inconnu aux Etats-Unis mais qui est devenu malgré lui une véritable star en Afrique du Sud, plus célèbre que les Rolling Stones ou qu’Elvis Presley.
SUGAR MAN SUGAR MAN DE MALIK BENDJELLOUL : UNE HISTOIRE EXTRAORDINAIRE

Cold Fact

Un génie comparé à Bob Dylan pour certains, véritable inconnu pour d’autres, Sixto Rodriguez a pourtant été un véritable phénomène en Afrique du Sud à partir des années 70. Le documentaire retrace l’une des histoires les plus incroyables de l’histoire de la musique folk : celle d’un total inconnu dans son pays, pourtant devenu une véritable star en Afrique du Sud, et tout ça malgré lui. Difficile à croire au premier abord mais c’est pourtant vrai. Et c’est ce que tente de nous montrer ce film documentaire – le premier de Malik Bendjelloul – à travers des témoignages, des reconstitutions, des images d’archives, et tout ça au son de titres comme Sugar Man, I Wonder ou encore Only Good For Conversation, qui vous resteront dans la tête même deux bonnes heures après avoir vu le film.

En 1970 sort son premier album Cold Fact qui fera un flop monumental aux Etats-Unis– pourtant produit par un label qui s’est occupé des plus grands (Stevie Wonder, Bill Withers, etc.). Au même moment, en Afrique du Sud, les jeunes Blancs, opposés à l’apartheid, reprennent ses chansons qui deviennent de véritables hymnes contre la ségrégation : Rodriguez devient alors une star nationale, écoulant près d’un demi-million de disques dans le pays (pour une population d’environ 20M d’habitants à l’époque).

Rodriguez avant / Rodriguez après

Le documentaire est construit en deux parties : une première qui nous montre l’enquête de deux fans de Rodriguez – un disquaire de Cape Town et un journaliste musical – qui tentent d’en savoir plus sur le mystérieux chanteur. La seconde partie est elle construite autour du personnage lui-même : sa reconnaissance tardive, ses concerts, et enfin la vie qu’il mène à Detroit, loin de la gloire et des flashs des paparazzis.

Au travers de ce documentaire émouvant, à la fois passionnant, rythmé et poétique, on découvre le portrait d’un homme très simple – qui vît dans la même maison depuis 40 ans – et qui aurait pu devenir un des artistes les plus influents des 70’s s’il avait été repéré par les bonnes personnes au bon moment. Un artiste hors du commun laissé sur le bord de la route, une sorte d’accident de parcours, mais que Rodriguez a bien l’intention de rattraper, puisqu’il est désormais en tournée mondiale. Si vous voulez l’entendre, ça se passe le 4 juin au Zénith de Paris (le concert du 6 juin à la Cigale étant complet, le chanteur a du rajouter une autre date).

Je vous rappelle que le film a reçu le Prix Spécial du Public et Prix du Jury à Sundance 2012, et qu’il est actuellement nommé à l’Oscar du meilleur documentaire.

The Adobe Flash Player is required for video playback.
Get the latest Flash Player or Watch this video on YouTube.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Acrossthedays 8489 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines