Magazine Entreprise

Commerce international : la Chine commence l’année en beauté

Publié le 12 février 2013 par Edelit @TransacEDHEC

Les chinois ont fêté le Nouvel An dimanche 10 février et ont accueilli l’année du serpent, symbole de l’énergie et du feu. Sous le signe de cet animal emblématique, l’Empire du Milieu devrait réussir sur le plan économique cette année selon les astrologues.

A peine la nouvelle année commencée, l’influence du serpent se fait déjà ressentir sur l’économie chinoise. Lundi 11 février, Bloomberg annonce que la Chine prend la tête du commerce international, détrônant ainsi les Etats-Unis qui occupaient cette place depuis la Seconde Guerre mondiale : la somme des importations et exportations chinoises atteint en 2012 les 3870 milliards de dollars (2900€), soit 50 milliards de plus que celle réalisée par les Etats-Unis. Nouvelle surprenante étant donné que l’OCDE n’avait prévu cette performance que pour 2016.

Le décollage économique de la Chine contemporaine débuta en 1979 lorsque Deng Xiaoping mit en place des réformes économiques et l’ouverture internationale. Depuis cette date, le pays a connu en moyenne une croissance économique de 9,9% du PIB, soit bien plus que celle atteint par les pays développés durant la Révolution industrielle. Aujourd’hui, la Chine est le plus grand partenaire commercial du monde et elle parvient même à s’imposer au sein de l’Union Européenne. Par exemple, l’Allemagne devrait exporter deux fois plus vers le géant asiatique que vers la France d’ici 2020.

Tout laisse à penser que l’Empire du Milieu s’imposera comme première puissance économique au XXI siècle. Néanmoins, la Chine est encore loin des performances américaines. Elle a beau importer et exporter plus que les Etats-Unis, elle ne réalise qu’un tiers de l’excédent commercial américain. En d’autres termes, elle dégage bien moins de profit à travers le commerce international que son concurrent. Autre facteur marquant, la Chine est au deuxième rang des puissances économiques mondiales avec un PIB de 7,3 milliards de dollars, mais celui-ci est deux fois moins important que le PIB américain.

Les Etats-Unis restent pour l’instant la première puissance mondiale mais la forte croissance chinoise bouscule la suprématie américaine. Attendez-vous à trouver encore plus souvent la fameuse marque « made in China » dans vos rayons.

Marjolaine Basuïau


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Edelit 18215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte