Magazine Culture

Une ballade dans le Jardin des Kinský de Prague

Publié le 28 février 2013 par Cardigan @onlyapartmentsF

Le Mont Petřín est un des endroits les plus chéris des pragois et aussi très visité par les touristes pour se promener ou pour prendre le soleil, puisque c’est une des zones vertes les plus étendues de la ville.

jardin-kinsky-prague

C’est un endroit qui est représenté dans plusieurs classiques de la littérature tchèque, comme c’est le cas de la première nouvelle de Franz Kafka  et dans “L’insoutenable  légèreté de l’être” de Milan Kundera.

Los différents jardins de Petřín sont: Jardín Lobkovickázahrada, Nebozízek, Roseraie (Růžovýsad), parc du Mirador (U rozhledny), Jardin du Séminaire (Seminářskázahrada et le plus grand; le Jardin des Kinský ou Kinskéhosady. Ce dernier se trouve sur la colline sud du mont Petřín et en est séparé  par la Muraille de la Faim.

La vigne du monastère de Plasy  se trouvait antérieurement dans cette zone. Il a été détruit par les husiens (adeptes du théologue Jan Hus) qui appartenaient au mouvement réformateur et révolutionnaire surgi en Bohème au 15ème siècle avec des positions très proches aux postérieurs Luthériens.

À ce moment il s’appelait l’Endroit des moineaux. En 1828, le terrain a été vendu a Růžena Kinská, mère du fondateur du jardin; le duc Rudolf Kinský qui a commencé à construire ce beau jardin de style anglais autour d’un petit palais. Les travaux ont été compliqués et des centaines de travailleurs on du y travailler à cause de son difficile accès. Vers 1831 le palais a été fini et vers 1836 le terrain avait été modelé, avec des plantes, la création de deux sources et l’édification de deux étangs.

De nos jours, c’est un charmant et incontournable lieu à visiter surtout si le temps le permet.

Traversé par une rivière souterraine qui émerge dans les deux lacs et une cascade, avec abondance d’arbres. Le Musée National organise aussi d’intéressantes exposition dans ces jardins.

À l’intérieur nous trouverons aussi un Hermitage baroque, un clocher en bois et une église aussi taillée en bois, dédiée à Saint Michel. Elle a été construite en Ukraine à l’origine, pendant la deuxième moitie du 17ème siècle. Au début du 20ème siècle elle a été cédée à la ville de Prague et déplacée où elle se trouve actuellement, le tout financé par le Musée National. Il est difficile de la voir en été à cause de sa couleur rougeâtre presque noire et de  la végétation qui l’entoure. Vous pourrez vous guider par les jeunes qui la prennent comme lieu de rencontré comme en témoignent les graffitis du mur contigu.

Dans le bâtiment principal, avant maison d’été des rois, se trouvent un café et une exposition de divers ustensiles (costumes, outils) de la vie quotidienne qui nous montrent les traditions tchèques. Il convient de consulter leur agenda pour les concerts et petits marchés.

Pour les amateurs de sport, il ya a une partie inférieure avec deux terrains de jeux.

Pour plus d’information: http://www.pragueeventscalendar.com/es/lugares/el-jardin-de-los-kinsky-1154

Ara Only-apartments Author
Ara


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte