Magazine Cinéma

Téléphonie mobile : multirésiliations....

Par Plumesolidaire

 

Imaginez la situation suivante.

Une personne âgée à l'expression française déficiente assortie d'un accent, qui rendent la compréhension auditive du propos mal aisée.

Ajoutez une bonne dose d'anxiété qui se traduit par une tonalité vocale conjuguant le lamento victimaire et le registre vindicatif; associée à une logorrhée qui fait la particularité des locuteurs qui tiennent absolument et simultanément à tout dire du martyre qu'ils subissent et à vous montrer tous les documents qui en atteste, de préférence dans le désordre.

La pire situation qui soit pour un écrivain public. Et le meilleur exercice qui soit pour pour clarifier une situation des plus confuse.

  • Prendre un boc-note;
  • Soutirer les dates et les courriers correspondants;
  • Isoler les pièces indispensables correspondant à chaque abonnement et à chaque résiliation;
  • Réclamer celles qui manquent. Par exemple les Conditions générales de vente et les Conditions Particulières auxquelles il a souscrit sans qu'elles ne lui soient communiquées...

Un travail de Titan réclamant une concentration sans faille pour tenir le fil de la méthode.

Sans être certain que sa démarche aboutisse. 

----------

Monsieur ……………………

……………………………………

…………

750.. PARIS

LA BANQUE POSTALE

Agence …………………...

………………….

750.. PARIS

Paris le 21 février 2013

OBJET : abonnements La Poste Mobile

Madame, Monsieur,

J’ai signé un contrat d’abonnement « Offre bloquée 45 mn 60 SMS sans engagement 10 € », le 13 octobre 2011 (Tél N° 06……………..).

Ce temps de communication étant insuffisant compte tenu de mes besoins, j’ai décidé de prendre un abonnement uniquement téléphonique de 3 heures. Le conseiller de votre agence m’a informé que, à compter de la signature de ce second contrat d’abonnement le 13 novembre 2012, mon premier numéro sera annulé automatiquement et le second sera disponible simultanément.

Or mon premier numéro de téléphone n’a été annulé que le 26 décembre 2012, et j’ai confirmé sa résiliation par courrier le 30 janvier 2013.

Concernant ce premier numéro j’ai reçu les factures suivantes :

  • 14 janvier 2013 (période du 14 janvier au 13/02/2013): 10 €
  • 15 février : courrier de RECOCASH réclamant 35 €.

Concernant le second numéro, j’ai payé d’avance en espèces la somme de :

-  

  • 9, 90 € le 13 novembre au moment  la signature. J’ai décidé de résilier ce second abonnement téléphonique par courrier du 18 décembre 2012. En effet, j’ai rapidement épuisé le forfait de 3 heures, et le supplément des communications que j’ai consommé s’élevait à 40 €
  • Le courrier de LA POSTE MOBILE du 27 décembre, me réclamant 52,83 € sous la forme d’un « Dernier avis avant poursuites », a été réglé par chèque et débité de mon compte bancaire le 9 janvier 2013.

Compte tenu du coût de cette formule, j’ai décidé de revenir à la première formule d’abonnement limitée à 45 minutes. J’ai signé le troisième contrat le 7 décembre 2012 et je me suis acquitté des 9,90 € d’abonnement prélevé le jour même. Après deux recharges successives de  10 et 20 € entre le 7 et le 26 décembre 2012, j’ai pris la décision d’arrêter définitivement le recours au service de ce type d’abonnement téléphonique. J’ai résilié ce troisième abonnement par lettre recommandée du 19 décembre, résiliation qui a fait l’objet d’une confirmation par SMS de La Poste Mobile le 27 décembre 2012.

En conséquence, je vous serai reconnaissant de bien vouloir annuler les factures du 14 janvier et 15 février, pour un montant total de 45 € qui concernaient mon premier contrat d’abonnement  pour la période du 26 décembre 2012 au 30 janvier 2013.

Dans l’attente d’une réponse favorable, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plumesolidaire 571 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte