Magazine Culture

Test « Tomb Raider » : Lara fait naufrage et enrage!

Publié le 05 mars 2013 par Repostit @S2PMag

jaquette-tomb-raider-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1351011156note-45-multiReboot de la série emblématique et dénommé simplement Tomb Raider, ce nouveau volet nous replonge dans un univers à la fois familier et innovant. L’exploratrice reine du genre devient accessible également pour du jeu en mode multijoueurs, n’en déplaise à ceux qui voyaient en Lara Croft un simple plaisir solitaire…

Test

Une Lara plus spectaculaire que jamais…

Ce Tomb Raider débute alors que notre exploratrice vient de faire naufrage sur une île, tandis que reprenant ses esprits, elle se retrouve suspendue, ligotée, la tête en bas au fond d’une large cave…

tomb-raider-2013-08

Séparée de ses amis, sans armes et blessée, elle va naturellement tout mettre en œuvre pour comprendre ce qui lui arrive. S’ensuit alors une phase durant laquelle Lara s’échappe de cette profonde cave, à grand renforts de sauts, d’escalades et de QTE, dans ce qui se révèle être une sorte de didacticiel déguisé, du plus bel effet. A peine arrivé à l’air libre, il faudra y faire un feu et se mettre à chasser à l’arc, tandis que l’on sent bien que l’aventure qui se met en place a énormément de choses à nous faire découvrir.

On y apprendra rapidement à se battre, tant à mains nues qu’avec des armes à feu, à se mettre à couvert derrière un muret, etc. Tous les éléments classiques que l’on retrouve dans les TPS contemporains, réalisés et amenés les uns après les autres avec brio par les développeurs, jusqu’à nous mettre toutes les nombreuses mécaniques en main.

Evidemment, un Tomb Raider fait la part belle à l’exploration, et celui-ci n’y coupe pas. Cette exploration met spécialement en œuvre la verticalité des niveaux, que l’on peut explorer très rapidement grâce à un piolet qui nous y aide.

Les acrobaties de Miss Croft sont aussi agréables à regarder qu’à réaliser, manette en main, l’animation étant particulièrement soignée, tout comme les graphismes. Forcément, à l’image des derniers titres du genre, Uncharted en tête, bien que d’apparence se déroulant dans un monde ouvert, le level design nous contraint tout de même à suivre un chemin donné, sans réelle surprise. Par contre, la bouffée d’air frais arrive, dans un premier temps, par la résolution des énigmes en cours d’avancement. Plutôt que de se servir des habituels leviers et autres mécanismes, les concepteurs ont décidé de tirer parti du moteur du jeu, très travaillé, pour se servir d’une autre méthode pour y parvenir. Comment? En se servant des éléments! Que ce soit l’eau, ou plus encore le feu, les mécaniques mises en place, au passage plus réalistes que de déplacer des blocs de plusieurs tonnes, fonctionnent à merveille. Vous souhaitez enflammer des éléments du décor pour passer? Il suffit de prendre un bâton, d’y mettre le feu et vous voilà avec une torche à la main, prêt à jouer les pyromanes. Le résultat est excellent, puisque cette intégration quasiment naturelle des énigmes dans le jeu lui confère un rythme plus régulier, bien loin des précédents épisodes.

tomb-raider-2013-04

Autre point que l’on n’attend pas spécialement d’un Tomb Raider: les combats sont particulièrement soignés, avec qui plus est des ennemis dotés d’une IA très réaliste pour le genre.

Une longue aventure, doublée d’un multi!

Cette aventure, puisque c’est bien de cela dont il s’agit, nous faisant au passage quelques révélations tenant toujours le joueur en haleine, n’est pas le seul mode de jeu de ce Tomb Raider. Un mode multi, fruit du travail d’Eidos Montreal, complète en effet pour la première fois un titre relatif à l’univers de Lara Croft. Il comprend divers modes de jeu, soit du deathmatch seul et en équipe ou encore le mode Rescue, reprenant le contexte de l’aventure principale, en l’adaptant au multi. Il y fait s’opposer 2 factions, les Survivors, qui devront tout faire pour… survivre, et les Solarii, les cruels habitants de l’île. Une sorte de capture du drapeau, en deux manches, alternant les camps, et une «belle», si besoin est. Ces modes profitent au passage du level design propre à Tomb Raider, soit la verticalité du décor et les passages secrets, sans oublier les éléments… Un mode de jeu qui va, une fois n’est pas coutume, au-delà du simple ajout à l’argumentaire marketing d’un titre. D’autant que la partie solo est plus que solide!

Ce reboot de Tomb Raider a tous les atouts pour se positionner comme un hit de cette année 2013.

Eric Rivera

Galerie et vidéo

[Show as slideshow] jaquette-tomb-raider-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1351011156 tomb-raider-2013-01 tomb-raider-2013-02 tomb-raider-2013-03 tomb-raider-2013-04 tomb-raider-2013-05 tomb-raider-2013-06 tomb-raider-2013-07 tomb-raider-2013-08

Image de prévisualisation YouTube

Fiche

Type: Action-aventure, Plates-formes

Graphismes: ★★★★½ 

Editeur: Square Enix

Bande Son: ★★★★☆ 

Age/Pegi: 18+

Jouabilité: ★★★★½ 

Sortie: 05.03.2013

Difficulté: ★★★★☆ 

Multi-joueurs: oui

Scénario: ★★★★☆ 

Plate-formes: PS3, X360, PC

Durée de Vie: ★★★★☆ 

Testé sur: PS3


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte