Magazine Culture

La maison en petits cubes

Publié le 05 mars 2013 par Pralinerie @Pralinerie
Ce bel album de Kunio Kato et Kenya Hirata, je l'ai découvert grâce à Libfly qui organise des lectures communes autour du Prix sorcières, opération destinée à récompenser les plus chouettes livres jeunesse. 

La maison en petits cubes

D.R.

Imaginez une ville inondée, dans laquelle l'eau ne cesse de monter. Dans cet endroit progressivement abandonné des hommes, un vieux monsieur résiste encore et toujours. Régulièrement, il construit un nouvel étage et laisse le précédent aux flots. Alors qu'il bâti son nouvel abri, juste au-dessus de son toit actuel, il laisse échapper ses outils. Le voilà obligé de plonger pour les récupérer. A mesure qu'il descend les étages et les maisons, ses souvenirs remontent. Là, c'est la maison où sa femme est morte. Ici, c'est le mariage de sa fille. Plus bas, son enfance. Et ainsi de suite jusqu'à la première maison, premier petit cube sur lequel se sont empilés les autres... Ce livre est poétique, nostalgique et touchant. Il interroge sur le temps, le passé et donne du relief à tous les instants de la vie. Quant aux dessins, aquarellés, ils sont très doux. Le vieux monsieur n'est pas très sexy, il fait même un peu peur mais il est tellement attachant... Suite à cette lecture, j'ai visionné le court-métrage dont le livre est issu. Quelques détails, et le style des dessins, différent. Mais les deux sont aussi poignants. Si L'Amoureux a préféré la version animée, je serais quant à moi incapable de trancher. Merci pour cette belle lecture, sensible et profonde. 
Dans la même collection, je conseille aussi 1000 vents, 1000 violoncelles.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine