Magazine Asie

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Publié le 06 mars 2013 par Ancre_de_chine
Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji
C’est à l’aube que le marché de Tsukiji prend vie. Ce marché est connu pour être le plus grand marché aux poissons au monde : tous les jours, près de 3 000 tonnes de poissons sont déversées sur ses étals. Le ballet infernal des camions venant débarquer poissons et crustacés se mêle aux cris des mareyeurs en quête d’acheteurs et au brouhaha des visiteurs. Thon de Guam, saumon de Norvège, poulpes d’Afrique, saumons argentés du Chili, Shishyamo, etc. Près de 450 espèces de poissons venus du monde entier sont vendus en gros ou au détail par 1 500 commerçants. Les touristes sont tolérés dans les grandes halles s’ils n’entravent pas la bonne marche des ventes et certains endroits leur sont même interdits. (d'après Routard.com)

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Il aurait fallu bien étudier toutes les interdictions
et les recommandations


La municipalité de Tokyo a annoncé que des gardes empêcheront les touristes d'assister aux ventes aux enchères de poissons "car ils photographient au flash et touchent les thons pendant le déroulement des enchères". La fermeture a finalement été réitérée à plusieurs reprises, et maintenant, la zone des ventes aux enchères a été limitée à un quota de visiteurs fixé à 120.
Depuis le tremblement de terre du 11 mars 2011, la zone de vente des intermédiaires n'ouvre aux touristes qu'à partir de 9 h.

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Il faut être bien réveillé pour ne pas se faire renverser
par ces drôles de petits véhicules qui foncent à vive allure

Nous n'avions pas lu ce qui précède, si bien que nous sommes arrivés à 7 h. Nous n'étions pas les seuls touristes, mais le tourisme de masse est interdit. Sans le savoir, je n'ai pas utilisé de flash, j'évite en général de le faire.
Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji
Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji
Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Une dame dans sa petite cage, certainement
en charge du bureau

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

La bouilloire qui fume n'est pas un luxe,
il fait très frais par ici


Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Un vrai petit bureau sans cloison


Comment cela se passe-t-il ? Le marché s’ouvre dès 5 h 29. Les acheteurs commencent par repérer les meilleurs poissons. Chaque poisson porte un numéro afin de faciliter les transactions. Il arrive que des pièces de très grande qualité atteignent les 10 000 euros. Le thon rouge est la pièce la plus convoitée mais également la plus menacée d’extinction à cause d’une pêche excessive. Dans un brouhaha indescriptible, les enchères commencent.
Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Après plus de dix ans de débats, la décision a finalement été prise en mars 2012. Le marché aux poissons de Tsukiji devrait quitter son site historique en 2014 pour s’installer à Toyosu. Pendant ce temps, la construction du nouveau site a déjà commencé, malgré l’opposition de certains pêcheurs et des dangers sanitaires autour du site de Toyosu. (http://japon.aujourdhuilemonde.com/de-tsukiji-toyosu-un-marche-aux-poissons-qui-fait-des-vagues)
Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Le volume annuel à Tsukiji a chuté à 570 000 tonnes en 2006, contre environ 800 000 tonnes vingt ans plus tôt. Tsukiji est concurrencé par les grands supermarchés et les discounts, qui achètent directement aux pêcheurs sans passer par Tsukiji.
Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

 
Trouvé sur Wikipedia : "Le Japon consomme annuellement environ 500 000 tonnes de thon de qualité sashimi, dont environ 17 000 tonnes de thon rouge. Ce type de thon peut atteindre des prix très élevés au marché aux poissons de Tsukiji, lorsqu'il répond à de hauts critères de qualité, notamment lors de la première enchère de l'année, spécialement renommée et élevée, ayant généralement lieu le 5 janvier :
  • en 2001, un thon rouge de 214 kg atteint le prix de 20,2 millions de yens,
  • en 2009, un thon de 232 kg est vendu à 16,28 millions de yens,
  • le 5 janvier 2011, un thon rouge de 342 kg atteint le prix de 32,49 millions de yens,
  • le 5 janvier 2012, un thon rouge de 269 kg atteint le prix de 56,49 millions de yens,
  • le 5 janvier 2013, un thon rouge de 222 kg est vendu au prix record de 155,4 millions de yens, soit 1,38 million d'euros.
Au vu du prix, le morceau d’ōtoro (thon gras de couleur rose avec un taux de graisse proche ou supérieur de 25 %, le meilleur paraît-il) pourrait atteindre les 5 000 yens, soit cinquante euros, mais il devrait être vendu au prix normal de 418 yens, soit quatre euros."
La "tradition" c'est d'aller prendre un petit déj dans le quartier, comme bien des grossistes et des visiteurs. Nos pieds, à force de marcher sur l'eau glacée, l'étaient aussi. Il nous a toutefois fallu attendre une demi-heure devant le restaurant avant de pouvoir entrer. Une attente raisonnable quand on a vu les files des autres restaurants.
Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Au programme, sushi, what else? A la carte ou selon divers menu.

Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Préparation sous nos yeux


Tokyo : Marché aux poissons de Tsukiji

Une sélection de sushi avec une soupe miso et du thé vert
pour bien commencer la journée



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ancre_de_chine 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte