Magazine Cinéma

Rendez-vous à Kiruna

Par Hallyne

20402978Drame

drap_francais

suede
Film français, suédois

Note globale: 11,5/20

Date de sortie: 30 janvier 2013

Réalisateur: Anna Novion

Acteurs principaux: Jean-Pierre Darroussin, Anastasios Soulis

Durée: 1h37

Synopsis (Allociné) : Ernest, un architecte renommé, ne vit que pour son travail. Un jour, il reçoit un appel de la police suédoise qui le décide à entreprendre un long voyage jusqu’à Kiruna, en Laponie. Il doit y reconnaître le corps d’un parfait étranger, son fils qu’il n’a jamais connu. Son chemin va croiser celui de Magnus, un jeune homme sensible et perdu que tout oppose à Ernest, autoritaire et méfiant. Ce voyage en compagnie d’un fils possible, va révéler à Ernest une part inconnue de lui-même et l’aider à mieux comprendre ce rendez-vous à Kiruna.


Ce que j'ai pensé du film: Un jeu de Jean-Pierre Darroussin très austère, auquel s'ajoute un rythme très étiré. Ce road-movie à travers la Suède peine à exploiter son réel intérêt. La thématique de la paternité ou de l'abandon est intéressante, mais le développement est ici extrêmement minimal. Anna Novion ne pousse ni la réflexion ni l'émotion explicitement, avec une mise en scène très sobre, très authentique et donc un peu ennuyeuse. La réalisation reste donc brute de décoffrage.

Si la relation entre Ernest et Magnus, deux personnages que tout oppose, se construit d'une manière très bancale, n'arrivant pas vraiment à combler les trous du scénario, j'ai davantage apprécié la conclusion plus ouverte sur "cette parenthèse" que s'offre le personnage principal, sans jugement moral.

Un rendez-vous qui manque globalement de caractère, malgré un ton dramatique plutôt bien mené.

Réalisation:    OOCOO

Scénario:     OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Emotion:        OOOOO

Intéressant? -

Divertissant? Moyennement

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour dormir si on manque de sommeil (j'avoue ça faisait longtemps, du coup je suis peut-être passée à côté)
-
pour une idée de départ intéressante et un thème sujet à émotion
-
pour voir Darroussin à côté d'un magnifique élan

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- vite oublié de la mémoire
- une ambiance assez plombante
- des paysages de la Suède pas très séduisants


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hallyne 664 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines