Magazine Culture

Waynest - Tome 1 : Traquée

Par Archessia

1302-waynest1_org.jpg

 

 

Auteur : Jess Haines

Éditeur : Milady

Prix : 7,60 €

Résumé :

 

Le job de détective de Shiarra Waynest est déjà dangereux d’ordinaire. Il le devient davantage quand elle doit accepter un contrat susceptible de renflouer ses caisses vides… s’il ne lui coûte pas la vie. Dans une ville où rôdent la magie et les nonmorts et où vampires et loups-garous ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être, Shiarra va devenir une arme secrète dans la bataille entre le bien et le mal… que cela lui plaise ou non.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Encore une nouvelle série bit-lit qui débute chez Milady.

Je l'entamais avec curiosité et envie, mais j'avoue avoir été un peu effrayée par quelques critiques négatives à son sujet. J'y suis un peu allé sur la pointe des pieds ...

Et donc, verdict ?

 

Bon, il a fallut que je fasse face à une première difficulté, et de taille : l'héroïne.

De base, Shiarra n'avait pas grand chose pour me déplaire, elle a un chouette caractère, un boulot sympa qui permet d'installer un background étoffé et coloré, et n'est pas une super badass mais plus une jeune femme qui préfère se faire discrète et qui est très impressionnable.

La chose qui m'a vraiment déplu chez elle, c'est son étroitesse d'esprit crasse. J'ai franchement été choquée et ennuyée par ses réactions dans certaines circonstances. Bon, même si elle vit dans un monde où les créatures fantastiques sont légion et ont pignon sur rue, je peux comprendre qu'elle fasse partie des personnes qui n'en sont pas fans, soit. Mais quand je la vois faire la grimace, se moquer et critiquer, par exemple, le nerds ou même les homosexuels ... Ben ça ne passe pas.

"C'est une lesbienne ? Berk ...", "C'est un geek ? Eww.", "On croit que je sors avec cette fille ? Berk au secours !!".

Sérieusement, dans ces moments, j'avais juste envie de lui péter les dents.

Bon, heureusement pour moi (et pour elle, bon sang !), là où ça devient intéressant, c'est que Shiarra commence à être moins casse-pieds, à évoluer un peu et à ouvrir un peu les yeux et son esprit.

J'ai d'ailleurs bien aimé cette évolution, car elle ne se fait que grâce aux personnes qui l'entourent, grâce à l'apport de pas mal d'aide extérieur. Ce n'est pas une gonzesse qui se réveille un matin en ayant l'âme d'une Tueuse.

Elle se plante, fait des erreurs, pleure, se blesse, veut abandonner. C'est parce qu'elle est épaulée, conseillée, qu'on lui fournit les bonnes armes qu'elle se relève et qu'elle gagne en force et en raisons de continuer.

J'ai trouvé cet aspect vraiment intéressant et bien construit.

 

Le récit en lui-même reste dans la veine bit-lit : bourré de créatures fantastiques (Vampires, Loup-garous, magiciens), des enquêtes à résoudre et une touche plus ou moins importante d'amour/sexe.

J'en viens à un autre point que j'ai apprécié : concernant les relations sentimentales ou charnelles ... bon, je ne veux pas vous spoiler, mais c'est loin d'être le point central du livre !

Dans ce premier tome, ce qui importe, c'est de connaître les personnages (je me suis fort attachée à certains, dont Arnold, mon favoris), résoudre cette enquête aux nombreuses racines et voir Shiarra grandir et évoluer.

Le reste n'est que détails, et ils sont là pour apporter des petites touches légères à l'histoire, sans plus, et je trouve ça très bien comme ça !

Je trouve ça bien plus captivant et intéressant de suivre le déroulement de l'enquête, les révélations, les mystères, etc ... que de se demander qui l'héroïne va sauter (sauf si c'est Anita B. Je lui pardonne tout, à cette coquine).

 

Il y a plein d'éléments, importants ou pas, qui apportent une touche bien sympathique à ce bouquin. Il y a pas mal d'artefacts que j'adorerais revoir plus tard, une utilisation de la magie que j'ai adoré, des créatures qui apportent une dose d'humour et, au fond, quelques retournements de situation rondement menés et efficaces.

Rajoutez à ça des personnages secondaires variés et colorés, fouillés, on ne peut plus utiles et, franchement, bien plus agréables à suivre que l'héroïne et, l'un dans l'autre, vous avez un bon premier tome qui m'a fait passer un super moment, une fois que j'ai réussis à passer au-dessus de l'attitude parfois exécrable de Shiarra.

Une chouette introduction et un premier pas dans un univers qui, je pense, nous réserve de sacrés surprises ...

 

Mille mercis à Milady pour ce premier tome qui donne bien envie de connaître la suite.

milady

 

D'autres avis chez Nastasia, Place To Be et Matoline.

 

Commandez Waynest, Tome 1 : Traquée

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Archessia 3634 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines