Magazine Bd

Didier tranche dans le vif

Par Casedepart @_NicolasAlbert

Crevesaucissecouv

Dans sa boucherie, quelque part dans une petite ville de province, Didier est le roi. Ce boucher « jovial », « petit artisan bedonnant » n’aime rien tant que le contact de ses couteaux avec la belle viande et les petits mots cordiaux avec sa clientèle.

Crevesaucisse1
Didier a aussi une femme, Sandrine, qu’il aime éperdument, un fils, Arthur, et un couple d’amis, Eric et Laurence. Enfin, Didier est un passionné de BD. Sa bibliothèque en témoigne. Et c’est dans la bande dessinée qu’il va trouver le moyen, croit-il, de régler ses problèmes. Bref, tout itait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles si Sandrine  ne cocufiait pas son boucher de mari avec Eric.

Vacances en Vendée

Comme tous les cocus, Didier alterne entre abattement et exaltation. Un jour, alors qu’il sait désormais qu’Eric et Laurence se rencontrent régulièrement à l’hôtel pour y consommer leurs amours adultères, il décide de passer à l’action. Le crime parfait doit bien exister, pense-t-il. Le boucher bédéphile va alors trouver l’idée de son forfait en relisant un de ses albums préférés, une aventure de Gil Jourdan, La voiture immergée.

crève 2
Alors Didier va convaincre sa femme et le couple d’amis de passer des vacances en Vendée, sur l’île de Noirmoutier, qu’on peut rejoindre par son pont mais aussi en empruntant le fameux « passage du Gois ».

Après avoir fait boire Eric, c’est là qu’il va l’entraîner un soir pour s’en débarrasser à jamais…La suite et la fin de ce one shot publié récemment chez Futuropolis est à découvrir dans ce Crève Saucisse bien ficelé par Pascal Rabaté et Simon Hureau. Les deux compères, déjà à l’oeuvre dans de nombreux autres albums, signent ici une comédie de moeurs dans laquelle alternent le tragique et le comique.

Crevesaucisse3
A travers cette histoire somme toute banale, tout un chacun pourra s’identifier à Didier, le cocu magnifique (pas si gentil que cela) à Laurence, sa femme qui traîne son ennui à la manière d’une Emma Bovary, enfin à Eric le VRP jouisseur qui trahit sans vergogne la confiance de son ami. Ce roman graphique de 80 pages fonctionne parfaitement, à la manière d’une pièce de boulevard qui finit mal…

  • Crève Saucisse
  • Dessin: Simon Hureau
  • Récit: Pascal Rabaté
  • Mise en couleur: Claire Champion
  • Parution: janvier 2013
  • Prix: 17 euros

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Casedepart 4468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines