Magazine Culture

L'homme à l'envers de Fred Vargas, interprété par Jacques Frantz

Par Vive_les_betises

12 mars 2013

3358950001255FS

Dans le parc du Mercantour, un loup massacre des brebis. Mais bientôt des humains vont aussi être victimes de l'animal.

Camille Forestier habite au village où sera tuée la première victime humaine, Suzanne. Elle vit avec un canadien, Laurence, qui étudie les loups du parc. Soliman, le "fils" de Suzanne et son berger viennent demander un soir à Camille de l'aide. Ils veulent retrouver l'assassin de Suzanne pour vérifier s'il s'agit bien d'un loup garou.

Jean-Baptiste Adamsberg est à Paris où il se cache d'une femme qui a décidé de le tuer. Ce loup dans le Mercantour l'intéresse. Pour les besoins d'une enquête, il va en Avignon. C'est là qu'il retrouve Camille qu'il n'avait pas vu depuis dix ans et qui a quelque chose à lui demander.

Mon avis : Un excellent roman policier avec une thématique légendaire, celle du loup et de son côté diabolique, le loup-garou.

J'ai beaucoup aimé la façon dont Fred Vargas avait planté son décor : le parc, les bergeries, la ferme des écarts de Suzanne, l'ambiance des petits villages de montagne. L'alternance des personnages Laurence, Camille, Jean-Baptiste donne aussi une structure très intéressante au roman, donnant des indices trompeurs jusqu'à un certain moment où le coupable devient peut-être lus facile à identifier.

Le personnage de Camille a une place importante dans ce roman et c'est plaisant de découvrir un peu plus ce personnage si fuyant d'habitude dans les autres romans. J'ai beaucoup aimé les passages où elle mène l'enquête avec Soliman et le veilleux ( le berger). Adamsberg est égal à lui-même lent et rêveur et pourtant parvient à dénouer les deux affaires qui le préocupent.

Attention à vos oreilles, il y a bon nombre d'expressions franchement grossières mais qui donne finalement une tonalité humoristique dans ce roman. 

Jacques Frantz donne une interprétation très vivante, jouant très bien sur la force de sa voix pour donner à écouter les moments de présentation du décor, de réflexion des personnages puis les moments de colère ou d'exaspération. Une voie grave et j'ai presque envie de dire parfois un peu "bourru" qui donne une dimension particulière à ce texte.

Le problème c'est que je lis ces romans sans respecter l'ordre de parution, ce n'est pas très génant en soi mais je connais déjà un peu les personnages et cela fait sûrement perdre un peu de la découverte de le personnalité.

Un très bon roman à conseiller aux amateurs de policiers et éventuellement de légendes de loup.

77158541_p
, 24 ème titre

Comme dans le célèbre jeu de lettre, cette lecture compte triple

41GGM9XEN1L
dans ma PAL depuis bientôt deux ans... donc PAL +2 = 32

5176XE2NHSL
au CDI depuis un an donc CDI +1 = 12


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vive_les_betises 3002 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines