Magazine Cinéma

Lettres D'Iwo Jima

Publié le 18 mars 2013 par Olivier Walmacq

Lettres D'Iwo Jima

Genre : Drame / Guerre

Année : 2006

Durée : 2h27

L'histoire : 1945, les armées américaine et japonaise s'affrontent sur l'île d'Iwo Jima. Des hommes qui savaient que leurs chances de survie étaient quasi nulles. Quelques décennies plus tard, des centaines de lettres sont  extraites de cette terre aride, permettant enfin de donner un nom, un visage, une voix à ces hommes ainsi qu'à leur extraordinaire commandant.

La Critique De Titi70 :

Après vous avoir évoqué le film Mémoires De Nos Pères, il y a quelque temps, il était naturel que j'aborde aujourd'hui le second volet, à à savoir Lettres D'Iwo Jima.

La difference étant qu'ici, il ne s'agit pas d'une suite, mais d'une histoire dont le cadre est similaire, sauf qu'on est désormais du côté des Japonais.

Lettres D'Iwo Jima

On pourrait croire la volonté de raconter ce tryptique calculé depuis le départ, il n'en est rien. Ce n'est qu'après le tournage de Mémoire De Nos Pères que Clint Eastwood découvre par hasard un recueil comprenant les lettres du général Kurybayashi à sa famille et rassemblé par un de ses descendants. 

L'homme était en fait un lieutenant de l'armée impériale Japonaise qui commanda la garnison sur l'île d'Iwo Jima lors de la seconde guerre mondiale, ou la bataille faisait rage face aux Américains.

Emue par la lecture de ces lettres, Clint Eastwood contacte Steven Spielberg, qui avait déjà produit Mémoire De Nos Pères, et lui propose de retravailler ensemble pour un film se déroulant dans le camp opposé. Le cinéaste est immédiatement emballé par l'idée.

Les deux hommes devront par la suite collaborer avec une directrice de casting japonaise basée à Los Angeles qui recrutera de jeunes comédiens peu connus pour jouer les soldats. Par contre, pour le rôle du général, Clint Eastwood a une idée précise de l'acteur à engager, il veut Ken Watanabe dont il apprécie le travail dans d'autres films.

Lettres D'Iwo Jima

A noter que, contrairement à son précédent long métrage, le réalisateur tournera cette fois sur la véritable île d'Iwo Jima, à l'exception des séquences de guerre qui seront réalisées sur une autre île, en Islande.

L'histoire suit donc plusieurs soldats, dont un jeune garçon boulanger vivant avec sa femme enceinte, et qui fut, comme la plupart des jeunes gens, enrôlé de force pour cette guerre contre les Américains.

Une fois débarqués sur l'île d'Iwo Jima, les soldats sont rejoints par le général Kurybayashi, un dirigeant reconnu ayant vécu plusieurs années aux Etats Unis et qui connaît donc bien l'ennemi.

L'homme n'est pas apprécié des généraux sur place, mais ceux ci se gardent bien de remettre son autorité en cause. Le dirigeant décide de faire creuser des galeries souterraines où seront retranchés les soldats.

Tous se préparent à une dure bataille, mais lorsque les soldats Américains débarquent sur l'île, les combattants Japonais sont loin d'imaginer que cette guerre sera leur ultime combat.

Lettres D'Iwo Jima

Comme pour Mémoire De Nos Pères, le réalisateur table ici plus sur l'émotion que les scènes de bataille, même si on peut remarquer qu'elle sont beaucoup plus présentes puisque, hormis quelques flash back, l'action ne sort jamais du champ de bataille.

On découvre ainsi le courage, mais aussi la fatalité injuste, qui entraîne ses jeunes hommes vers la mort. Car ici, beaucoup de ces combattants ont été enrôlés de force, à l'instar de ce type qui a été envoyé sur l'île en punition pour avoir désobéi à un supérieur quand il travaillait à la police militaire. Car dans la tradition japonaise, lors d'une bataille, il n'y a pas de choix possible, et se faire tuer doit être un honneur fait à la patrie. Personne ne vient contester cela et les deserteurs ne sont pas acceptés, pas plus que la défaite.   

Une mentalité assez dure et très différente de celle des Américains. Au passage, Clint Eastwood en profite pour épingler le comportement des soldats des Etats Unis lors d'une scène où deux combattants n'hésitent pas à tuer deux jeunes japonais après que ceux ci soient venus se rendre.

Lettres D'Iwo Jima est au final un très beau film, émouvant et parfaitement interprété par l'ensemble du casting. Une oeuvre à voir absolument, même si pour ma part, je lui préfère tout de même Mémoire De Nos Pères

Note : 14/20


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines