Magazine Amérique latine

Marcela Bublik signe la biographie d'une Grand-Mère de la Place de Mai [Disques & Livres]

Par Jyj9icx6

Marcela Bublik signe la biographie d'une Grand-Mère de la Place de Mai [Disques & Livres] Marcela Bublik(1) que vous connaissez déjà comme chanteur et poète de tango vient de publier un travail important : la biographie de Rosa Roisinblit, vice-présidente de l'ONG Abuelas de Plaza de Mayo, dont France 5 va parler demain, mardi 19 mars 2013, en prime-time dans un documentaire consacré à cette association et son labeur de recherche de jeunes adultes enlevés en bas-âge à leurs parents, disparus pour la plupart sous la Dictature militaire (1976-1983).
Abuela, La historia de Rosa Roisinblit, una Abuela de Plaza de Mayo, 288 pages, au prix de 120 pesos argentins, raconte la vie de cette désormais très vieille dame sous la forme d'un dialogue conduit par Marcela : au menu, la lutte pour les Droits de l'Homme, le point de vue d'une femme, un traumatisme politique qui a touché au-delà des seules familles des victimes en Argentine...
Le livre paraît aux éditions Marea (voir leur site Internet) avec une préface de Daniel Goldman. Donc un livre qui est aussi un témoignage sur la forte présence juive azhkénaze en Argentine, le pays d'Amérique du Sud qui a été le plus accueillant pour ces populations, officiellement ou en contrebande, tant lorsqu'elles fuyaient les pogroms de l'empire russe, que lorsqu'elles échappaient au pire, après la prise de pouvoir d'Hitler et son avancée progressive dans toute l'Europe. C'est une des raisons pour lesquelles dans cette partie de la population, qui ne s'est pas constituée en communauté à part, la tragédie des bébés volés a retenti encore plus violemment que dans le reste de l'Argentine, pourtant très perturbée comme on le verra demain soir dans le documentaire de France 5 (20h30, heure de Paris).
(1) Marcela Bublik est l'auteur de ce très beau tango, Soy (je suis), couronné dans un concours organisé par Abuelas de Plaza de Mayo, et qui raconte le questionnement d'un enfant enlevé et qui s'interroge sur son identité. Soy est présenté et traduit dans Deux cents ans après, le Bicentenaire de l'Argentine à travers le patrimoine littéraire du tango, Tarabuste Editions, janvier 2011.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte