Magazine Culture

19 mars / Mort riche

Par Blackout @blackoutedition
19 mars Mort riche Maman ne pouvait s'enterrer qu'au Père Lachaise. Albert se surprend à éprouver de la vraie tendresse pour celle - serait-elle autre chose qu'un portefeuille bien garni ? qui gît sous des tonnes de fleurs naturelles. Perdu dans ses pensées métaphysiques, il n'entendra pas le sermon ponctué de feintes reniflades et de sincères gargouillis, pas plus que le bruit mat de la chute d'un corps à deux pas de lui : une vague tante qui se pâme. Albert jette une rose rouge sur le cercueil de bois précieux et se laisse embrasser par une foule baveuse, répond merci et bonjour à des gens qu'il ne connaît pas, voudrait quitter ses pompes en croco qui lui torturent l'orteil. Puis vient le repas, en comité plus restreint. Vaisselle de porcelaine et lustres de cristal, famille de marbre. Les entrées se dégustent du bout des lèvres, un cortège d'anges traverse la pièce dans un bruissement d'ailes. Albert déteste l'avocat au crabe. Pendant qu'une vague de chuchotements frise la salle au moment des rôtis, papa très digne, ne souffle mot. Le roquefort lui-même ne l'émeut point. Point. La glace ne fond pas la glace. C'est un repas d'enterrement triste.

Tweeter

Suivre @blackoutedition

© Black-out


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blackout 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines